Vous aimez les chiens
Vous aimez les chiens
Tout savoir sur les races de chiens
Tout savoir sur l'aviculture
Tout savoir sur l'aviculture
L'aviculture c'est quoi ?
Les anatidés
Les anatidés
Découvrir et élever les canards, les oies...
Les chats
Les chats
Partez à la découverte des races de chats et des passionnés qui les élèvent...
Les bassins
Les bassins
Les jardins aquatiques Comment construire, entretenir et décorer son jardin aquatique...

Les Lapins

4 et 5 Mars exposition avicole à Saint-Pons de Thomières (34)

 

 Exposition Avicole les 4 et 5 Mars à Saint-Pons de Thomières  (34)  mais sans les volailles …

 

 

 

Au programme;

Championnat de France de la FAEC  (Cobayes)

Challenge interrégional de l’ANEF     (lapins feu et dérivés)
Challenge interrégional des lapins argentés
Championnat régional du Texan
Championnat régional du Strasser
Championnat régional des pigeons de vol

Prix spécial Henri CROS décernés à la catégorie pigeons.

Les lapins des Hauts de France à l’honneur !

 

 Et  oui…. les éleveurs de lapins des Hauts de France n’ont pas failli à leur réputation au SIA de Paris en 2017

 

 Cette année,  les 10 jours du SIA  (Salon International de l’Agriculture ) à Paris seront un peu différents. Aucune volaille ne sera présente. Poulets, dindes et autres canards seront remplacés par des lapins.

En cause : l’épidémie  de grippe aviaire qui touche le Sud-Ouest, bastion du foie gras. C’est seulement la deuxième fois de son histoire que le Salon doit prendre cette mesure. La dernière fois, c’était en 2006 et il était déjà question de grippe aviaire.

Pour commencer:  un éleveur bien connu dans notre région, Guy Cornet remporte le Prix du Président de la République (Vase de Sèvres) pour une femelle lapin Rex Blanc cage n°408 (Identification oreille droite : FM 54 Gauche : 3 PL 6)

Guy Cornet n’est autre que le Président de la Société Gohelle Basse-cour et tout le monde connait sa passion pour les lapins.

Cette année encore Gohelle Basse Cour a participé à la plus grande ferme de France!

4 éleveurs de lapins de cette société ont  exposer leurs sujets.

A noter trois autres distinctions, tous membres de la Société Gohelle Basse-cour.

Meilleur sujet Mâle Races à fourrure : n° 413 Rex castor à M. Hubert PHILIPPE.

Meilleur sujet Femelle Races à fourrure : n° 422 Rex castor à M. Siméon CHOQUET

Lapins Races Naines : n° 482 M Hermine yeux bleus à M. Hubert PHILIPPE

 

Dans la catégorie Champion, une autre figure bien connue de nos expositions avicoles, notre ami  Bernard BONNIERE  qui s’est vu attribué la coupe de France  des lapins géants au SIA de Paris 2017.

 

Un grand bravo à nos éleveurs de lapins !

 

 

Affligem, 24 au 26 Novembre 2017, ce sera la fête des lapins…

Voilà c’est parti ! notre ami Richard Deravet nous communique l’info suivante….

dans 9 mois  l’Europe Show aura lieu en Belgique à Affligem…

 

 

 

Cette manifestation va regrouper  beaucoup de lapins béliers de tous les pays d’Europe.

 

Ce samedi 18 février 2017, la première réunion de préparation a été constructive, le règlement-programme est déjà bien avancé, le Président Roland se dépense sans compter pour les sponsors et les détails, notre ami Richard Deravet procure  modestement son aide pour les membres du jury, le Président Luc d’Affligem tient à recevoir nos amis « bélierphiles » de façon remarquable, alors que l’on se le dise, les 24, 25 et 26 novembre 2017 à Affligem ce sera la fête des lapins à oreilles tombantes.

Exposition d’un jour à Wolvertem le 19 février (Belgique)

 Ce genre d’événement est très  fréquent chez nos amis belges, une exposition qui dure une journée…

 

 

 

 L’exposition de Wolvertem se déroule sur une seule journée, les animaux sont amenés par leur propriétaire le dimanche matin ensuite les opérations du jury se déroulent de 9h à 13h et sont « Open » pour les exposants et visiteurs…

 les juges (cinq dont un hollandais) fonctionnent sous le système de l’alternance. Il devrait y avoir environ  300 lapins nains, souvent avec des variétés rares et de toute beauté. Voici d’ailleurs quelques photos de l’exposition qui a eu lieu en 2016.

Un grand merci à notre ami Richard Deravet pour sa participation photographique.

 

 

Journée d’expertise annulée (Belgique)

 

La journée d’expertise  organisée par notre ami Richard Deravet et son équipe de bénévoles est annulée!

 

En effet,  suite aux problèmes rencontrés en Belgique dus à une série de mortalité chez les lapins, le comité organisateur de cette journée, qui s’annonçait des plus conviviales, a décidé d’annuler cette manifestation.

A titre personnel, je pense que cela est une sage décision, et devrait faire réfléchir, non seulement les éleveurs Belges, mais aussi les éleveurs de lapins en France. Car, comme je le dis simplement un virus n’a pas de frontière.

Dans un précédent article, j’avais déjà parlé  de cette épidémie. Pour tous ceux qui se sentent concernés, « je sais qu’ils sont nombreux », et dans l’ intérêt de tous les éleveurs passionnés, ne tardez pas à faire vacciner vos lapins.

Voir le précèdent article sur cette épidémie

 

 

13266027_10208474476053517_3510900345957427380_n

 

 

 

Pour contacter l’auteur de l’article  cliquez sur l’image ci-dessous.

Epidémie chez les lapins en Belgique

 

 

ATTENTION cette information concerne  les éleveurs de lapins

La Fédération nationale et l’AIWEABC (Association Interprovinciale Wallonne des Eleveurs d’Animaux de Basse Cour) me demande de relayer l’information suivante…

 

RHD-2 épidemie en Belgique !

« Les dernières semaines de très nombreux rapports nous ont atteint des cas de mort subite dans les élevages de lapins, c.à.d. chez des éleveurs de lapins d’exposition mais également chez des éleveurs de lapins d’abattage et des lapins de compagnie. Plusieurs autopsies sont effectuées et tous suggéraient fortement RHD. La fédération flamande a alors décidé, dans l’intérêt de ses membres, de prélever des échantillons à différents endroits et de les faire examiner en France sur la présence du virus RHD. Les résultats de l’analyse sont arrivés aujourd’hui et montrent avec 100% de certitude qu’il s’agit de la nouvelle variante du RHD, le RHD-2. Ce sont de mauvaises nouvelles parce que les vaccins contre la RHD classique (RHD-1) ne protègent pas contre cette variante, ou autrement dit, des lapins vaccinés contre la RHD-1 meurent toujours de RHD-2. Avec RHD 2, les animaux infectés meurent moins vite et peuvent entre-temps encore produire beaucoup de nouveaux virus et ainsi le risque de propagation de la maladie augmente.

 

 La situation actuelle est très menaçante, plus parce qu’il y a déjà des dizaines de cas dans toute la Flandre (surtout en Flandre orientale) et aussi déjà en Wallonie. En outre, il y a des rapports de vétérinaires d’une mortalité anormale des lapins et des lièvres sauvages (les lièvres étant sensibles au RHD-2, mais pas au RHD-1). La Fédération Nationale a examiné de toute urgence cette menace et estime que nous devons protéger nos éleveurs et nos races en ne prenant aucun risque. Concrètement, cela signifie que, avec effet immédiat dans toute la Belgique une obligation de vaccination est prévue pour des lapins pour la participation aux expositions et d’autres rassemblements, et cela pour les deux types de la maladie. Autrement dit, des lapins seront uniquement encore autorisés aux des expositions à condition que l’éleveur puisse montrer un certificat de vaccination contre RHD 1 + RHD-2 datée d’au moins 10 jours et maximum de 6 mois, délivré par un vétérinaire et contenant les numéros d’identification des animaux. Vaccination contre seulement une des deux variantes ne sera pas acceptée! La vaccination contre la myxomatose reste fortement recommandée, mais pas obligatoire. Nous demandons également à tous nos clubs d’annuler tous les événements pour les lapins jusqu’au 15 août. En fonction de l’évolution de la situation on décidera pour les expositions après.
Nous recommandons chaque éleveur de lapins en Belgique de contacter son vétérinaire dès que possible afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires pour organiser la vaccination. En Belgique, il n’y a pas de vaccins sur le marché contre le RHD-2 et votre vétérinaire devra les importer officiellement de l’étranger. Cela prend parfois du temps. Il y a trois vaccins contre le RHD-2 (Filavac® Variant, Cunipravac® Variant et Novarvilap®) et un vaccin combiné contre le RHD-1 + RHD-2 (Filavac RHD + KC V®). Ceux-ci viennent dans des emballages différents. »

 

Plus d’informations en suivant ce lien http://www.neerhofdieren.be/AIW/

 

 

Pour contacter l’auteur de l’article  cliquez sur l’image ci-dessous.

 

 

Les aviculteurs du Nord-Pas de Calais-Picardie à Paris…

 

 Comme je le dis toujours, www.mon-espace-nature.fr est un site ouvert à tous les passionnés.

 

Ici, il s’agit de l’avenir de notre aviculture française. Je reconnais volontiers que ce qui va suivre concerne plus particulièrement  les initiés et nombreux éleveurs amateurs de volailles, pigeons, lapins et oiseaux de parc dans notre pays.

C’était aussi pour la SCAF Confédération le moment de réélire le tiers sortant de son conseil d’administration (vous trouverez la liste au bas de cet article).

Je reprend l’intégralité de la déclaration de la délégation Nord-Pas de Calais-Picardie, qui s’est rendue à Paris ce samedi 25 juin 2016, délégation emmenée par son président  Yvon Castien qui m’a demandé de publier la prise de parole de la Fédération Nord-Pas de Calais-Picardie.

De mémoire d’aviculteur, une Assemblée Générale de la SCAF Confédération n’avait jamais duré aussi longtemps…

Sept heures de discours et de délibération…

A l’issue de cette réunion regroupant  toutes les instances de notre aviculture française, Sophie Dubuisson a pris la parole devant cette assemblée.

  …..

 

  Monsieur le Président , Mesdames,  Messieurs,

                        Je commencerai mon propos en vous présentant la délégation de notre Fédération : Sophie Dubuisson, Marie Mortagne, Christian Mortagne, Edmond Chrastek, Yvon Castien.

                        La raison de notre intervention est due à la communication de la SNC, qui dans son bulletin Colombiculture de Septembre/Octobre 2015, déclare, je cite « à compter du 1er janvier 2016 les bagues pigeons livrées par la SNC porteront le sigle P, et dès lors il sera demandé aux juges à partir de 2017 de ne plus apprécier les pigeons ne portant pas ce signe distinctif ».

                        Les 2 novembre, 18 décembre, 28 décembre 2015, nous avons fait parvenir au Président de la SCAF-Confédération un courrier exprimant la remise en cause de la convention cadre de juin 2007, et la mainmise de la SNC, sans concertation avec les forces vives de notre aviculture que sont les Fédérations.

                        Autre interrogation : depuis quand la SNC dispose t-elle d’un mandat pour dire aux juges de disqualifier les sujets ne portant pas la lettre P. Ayant pris contact avec le Président de la Fédération des juges  le 7 novembre 2015, la réponse a été  « la FNJ n’intervient pas dans ce domaine ».

                        Lors de l’assemblée Générale de la Fédération du Nord Pas de Calais Picardie du 3 janvier 2016, les 25 sociétés nous ont donné mandat pour exprimer leur désarrois,

                        De plus, l’Assemblée Générale a exprimé son souhait de lancer une pétition auprès de nos éleveurs. Au 26 Mars 2016, 156 éleveurs avaient signé cette pétition. Venant de 13 départements, cela démontre la préoccupation de ces derniers.

            On met en avant la traçabilité, elle existe actuellement, notre Fédération établit un répertoire de cession. Je fais remarquer que nous avons pris en considération cette traçabilité. Le solde de bague non utilisé par nos sociétés et les éleveurs est estimé à 7400 sur près de 40000 distribuées par nos soins, soit 18% (combien sur l’ensemble du territoire français.) (24 Sociétés x100 + 500 éleveursx10) = 7400.

            La traçabilité a « bon dos ». Cette décision n’aurait-elle pas pour but de remplir les caisses de la SNC et FFV puisque c’est cette dernière, lors de l’AG de l’entente européenne, qui a décidé de mettre un V sur les bagues volailles. Par contre, aucune information sur la distribution, serait-t-elle réservée uniquement à la SNC et FFV ? cela irait à l’encontre de la convention cadre, qui permet aux fédérations de s’approvisionner auprès de la SCAF Confédération. Depuis, dans la revue Avicole de Mai/Juin 2016, on donne la possibilité aux Fédérations de s’approvisionner auprès de la SCAF Confédération, mais suppression du coût de transport pour la première commande.

            Le 24 janvier 2016, le Président de la SNC nous faisait parvenir un courrier extrait : « Bien entendu les régions doivent être associées à cette réflexion » Il nous semble que cette réflexion aurait dû avoir lieu bien avant le processus lancé à l’initiative de la SNC.

            Nous constatons par ailleurs un double lançage de la SNC, Colombiculture Mars Avril 2016 : Qu’est ce qui se produira si un pigeon est bagué avec une bague non conforme ? La FNJ et ANJP décideront de la conduite à tenir pour un jugement au sujet des sujets portant des bagues non conformes. Il s’agit de mettre en place une transition progressive et pédagogique ».

Nous sommes incultes ou on nous prend pour des idiots, dans colombiculture de Septembre/ Octobre 2015 c’est tout le contraire qui est écrit.

Je continue sur le processus d’identification : cela concerne les cartes lapins. Nos éleveurs se plaignent que les codes attribués aux sociétés sont pour eux des signes distinctifs.

Questions : peut-on envisager un code par fédération exemple région, Hauts de France (HF).

Enfin qu’elle est le projet de la SNC ? Prendre le contrôle de la SCAF Confédération !

Anthime Leroy informe que lors du CA de la SCAF Confédération du 9 janvier 2016, les Présidents des 3 corps techniques (SNC, FFV, FFC) ont demandé à ce que la SCAF Confédération se consacre d’urgence à certains dossiers. Exemple carte des régions. Et décide à l’unanimité que la SNC ne fera partie de la SCAF Confédération que si l’équité est totalement rétablie au plan national.

1) Elle n’adhérera que si tous les corps techniques ont une maîtrise identique de leur identification et contribue de la même façon au budget de la SCAF Confédération, sur la base de l’animal identifié

2) Elle n’adhérera que si toutes les régions contribuent de façon équitable sur la base du nombre d’adhérents de leur association.

Nous vous remercions de votre écoute, notre Fédération a pour but le développement de notre patrimoine avicole, qui passe par nos éleveurs, alors avant de prendre des décisions assurons nous de leur efficacité, nos éleveurs subissent suffisamment de contraintes par ailleurs, d’où l’intérêt de surveiller la communication.

Pour la Fédération Régionale Nord-Pas de Calais-Picardie, Yvon Castien.

….

Ont été élus ou réélus au conseil d’administration de la SCAF (tiers sortant), le 25 juin 2016 :
- Fédérations, unions, groupements, associations : Vincent Chéradame, Robert Crépeau, Philippe Hudry, Eddy Mayeur, Didier Rumeau

- Organisme technique volailles : Ernest Sorin
- Organisme technique lapins : Frédéric Bernard
- Organisme technique pigeons : Alain Debord
- Fédération nationale des juges : Georges Patissier
- Personnes individuelles : Monique Berte

 

Petites précisions sur les symboles utilisés dans cet article

SCAF: Société Centrale d’Aviculture Française
SNC:  Société Nationale de Colombiculture
 FNJ: Fédération Nationale des Juges
FFV: Fédération Française des Volailles
ANJP: Association Nationale des Juges Pigeons

 

Pour contacter l’auteur de l’article  cliquez sur l’image ci-dessous.