Vous aimez les chiens
Vous aimez les chiens
Tout savoir sur les races de chiens
Tout savoir sur l'aviculture
Tout savoir sur l'aviculture
L'aviculture c'est quoi ?
Les anatidés
Les anatidés
Découvrir et élever les canards, les oies...
Les chats
Les chats
Partez à la découverte des races de chats et des passionnés qui les élèvent...
Les bassins
Les bassins
Les jardins aquatiques Comment construire, entretenir et décorer son jardin aquatique...

La librairie virtuelle

Le Carneau Club Français vous présente…

 

Une histoire de Carneau…

 

A l’occasion du concours national de la SNC « Société Nationale de Colombiculture » à Woincourt, le Carneau Club Français à publié son livre « Une histoire de Carneau et de son petit frère le huppé-picard ».

 

Le livre que tout éleveur de Carneau devrait posséder, vous y trouverez l’histoire complète du Carneau Club depuis sa création,

les différentes réunions techniques, manifestations, ainsi que  de nombreuses photos illustrées… et pour les gourmets le pigeon Carneau : mets d’exception en 42 recettes.

 

scan

Vous pouvez vous procurer ce livre très complet auprès de René Villain   a.la.colombe@wanadoo.fr

Gilbert Cornet et Philippe Malagies,histoire d’une passion…

 

 Comme vous le savez tous, je suis passionné par tout ce qui touche l’aviculture amateur …

 Il m’arrive de retrouver des documents anciens sur cette passion qui m’anime depuis plus de trente années, mais les deux personnages que je vais vous présenter  dépassent toutes les limites de la recherche en la matière.

Notre  histoire commence quand Gilbert Cornet fait la connaissance de Philippe Malagies grâce à un libraire habitué du Marché au livre hebdomadaire du Square Georges Brassens à Paris.

Leur tout  premier échange verbal remonte à 2000 et depuis cette époque il n’ont de cesse de rechercher tous les écrits sur le sujet de leur passion commune.

 

 

 Notre premier compère, je  ne vous le présente plus, il s’agit de  Gilbert Cornet, il  est membre de la Société Champenoise d’aviculture depuis plus de trente ans et il  a écrit, en autres, la biographie de Robert Fontaine  cet homme qui a marqué de manière constructive l’histoire de la colombiculture  française et en particulier celle de la SNC   «Société Nationale de Colombiculture» qui lui doit beaucoup.

 

 Quand à Philippe Malagies, il a été entre  les années 1968 et 1974, éleveur de pigeons carneaux rouges, il a tenu la place de secrétaire-adjoint d’ Animavia, société qui organisait le salon international d’aviculture de Lille (Nord)

Nul doute que  ces deux personnages étaient faits pour se rencontrer, il aura fallu plus de cinq années pour réaliser la première étude bibliographique sur les animaux de basse-cour.

 

Un réel succès d’estime.

Suite à cette première édition, un grand nombre d’ aviculteurs passionnés prirent contact avec Gilbert et Philippe….afin de  leur donner des renseignements qu’ils n’avaient pas encore et fort de cette aide nombreuse et spontanée, ils se remirent à collectionner de nouvelles références.

 

Ces deux  recueils n’ont pas  de précédents en France, grâce à ces deux ouvrages, nos amis nous  transmettent  leur intérêt immodéré pour les ouvrages portant sur la basse cour, il s’agit là de recueils simples à comprendre, sans terme technique.

Ces deux volumes sont une véritable richesse historique, je vous les recommande.

 

Pour vous procurer ces deux bibliographie de Gilbert Cornet et Philippe Malagies rendez-vous sur ce lien
http://www.livres-basse-cour.com/infos.html

 

Je vous présente le dernier livre d’Isabelle Olikier-Luyten (Belgique)

 

L’an passé sortait son premier livre « Roses – Les meilleures variétés pour petits jardins »…

où elle présentait 127 roses de son jardin, détaillant leurs points forts mais aussi leurs défauts. Un livre très personnel et très différent des encyclopédies existantes sur le sujet.
Aujourd’hui, Isabelle à  le plaisir de proposer une suite en quelque sorte avec « Des compagnes pour mes roses ».

 


Dans cet ouvrage-ci, Isabelle décortique 26 scènes, toutes issues de son petit jardin de 600 m² avec plan à l’appui et noms latins pour éventuellement les reproduire aisément. Le fil conducteur est la rose bien sûr et notre amie propose pour les accompagner, des arbustes, des vivaces, des annuelles, des bisannuelles et des clématites bien choisies.Elle suggère aussi quelques plantes pour égayer votre printemps en attendant les premières floraisons de roses mais aussi, elle  lance des pistes pour trouver des plantes qui prendront le relais, une fois les roses défleuries. A la fin du livre, Isabelle Olikier vous emmène dans six jardins d’amis pour d’autres mariages de plantes dans d’autres styles que le sien. Edité aux éditions Ulmer, « Des compagnes pour mes roses » comprend quelques 400 photos prises dans ce même petit jardin.

Et si vous désirez rencontrer notre passionnée, rien de plus simple ! il vous suffit  de vous rendre aux différentes manifestations autour des jardins et des fleurs, elle se fera un plaisir de dédicacer son dernier livre.

Isabelle Olikier sera présente  à…

Lasne (Les Jardins d’Aywiers) vendredi 29 avril sur le stand de Daniel Schmitz,

Beervelde le vendredi 6 mai. (rendez-vous un peu avant 10:00 à l’entrée)

Chantilly le vendredi 13 mai. (rendez-vous à 10:30 au jardin des frères Hennebelle, à 12:00 chez Eric Lenoir et à 15:00 chez Thierry Delabroye)

Lesdain aux pépinières Foucart le samedi 4 juin.

Chaalis les 10, 11 et 12 juin sur le stand de Daniel Schmitz.

Malmédy les 25 et 26 juin à la Fête à la Roseraie.

Pour tout savoir sur la passion d’Isabelle vous pouvez visiter son   blog  en suivant ce lien   http://alittlebitofparadise.eklablog.com/

 

 

Pour contacter l’auteur de l’article

cliquez sur l’image ci-dessous.

 

Bienvenue dans le jardin de Didier Willery

 

 

Bienvenue dans son jardin, au croisement de ses deux passions : les plantes et les livres.

 

 

 

 

Très présent dans les manifestations consacrées aux amateurs de culture et de jardinage, Didier Willery n’en délaisse pas moins son propre jardin.
Notre ami  est un jardinier connu et reconnu et écrivain de surcroît.

Je vous présente ici son dernier ouvrage, 396 pages de conseils, de passions, d’astuces, d’expériences…d’un VRAI jardinier.
Un autre regard sur la façon de concevoir et d’organiser on jardin.

A glisser sous le sapin de Noël.

 

Que vous soyez passionné ou simple amateur de jardinage voici le lien pour découvrir le site de Didier Willery http://www.didierwillery.com/index.html

 

Pour contacter l’auteur de l’article

cliquez sur l’image ci-dessous.

Isabelle Olikier et son jardin de roses (Belgique)

La fleur préférée de notre amie Isabelle est la rose

Vous le comprendrez aisément en parcourant cet article.

A Little Bit of Paradise est à la fois le nom de son blog et celui de son jardin.
Cela fait maintenant plus de 6 ans que Isabelle Olikier  publie au quotidien ses petits instants de bonheur qu’elle vit autour du jardinage. Elle  partage son expérience de jardinière dans un petit jardin de 600 m².

3

Son jardin s’apparente aux jardins de cottages dans lesquels les floraisons sont nombreuses pendant une grosse partie de l’année. Isabelle aime  l’opulence mais dans l’harmonie surtout au niveau des couleurs.
La plante qui est omniprésente dans son jardin est la rose. Roses anciennes, anglaises, modernes, grimpantes, en pots… elle aime la rose  sous toutes ses formes. Cette passion pour la reine des fleurs l’a amenée à écrire un livre dans lequel elle  décris 127 de ses roses en mentionnant leurs qualités mais aussi leurs défauts. (« Roses – Les meilleures variétés pour petits jardins » aux éditions Ulmer).

Isabelle Olikier a également eu la chance d’aider l’un des plus talentueux hybrideurs de sa génération (Warren Millington), en le mettant en contact avec le rosiériste belge, Daniel Schmitz. Une centaine de ses roses sont ainsi maintenant disponibles sur le marché européen. Pour remercier isabelle  ce dernier  lui a a dédié une rose qui s’appelle « Isabelle et le Magicien d’Oz » et qui est vendue au profit de Télévie « équivalent du Téléthon en France »

L’une des activités  favorites d’Isabelle est de confectionner des compositions florales avec les fleurs de son  jardin et elle a de quoi  de  faire !

Son  blog lui aura aussi permis de faire de belles rencontres. A force d’échanger virtuellement, Isabelle et ses  lecteurs  ont  fini par se donner rendez-vous sur les foires aux plantes où règne une ambiance très chaleureuse.

Beaucoup d’entre eux participent au Seeds of Love, un échange de graines sous forme de jeu qu’elle a créé il y aura bientôt 6 ans. Chaque année, au mois de janvier, des centaines de variétés de graines sont proposées par les participants issus de toute l’Europe, d’Amérique et du Canada et en février, leurs boîtes aux lettres débordent d’enveloppes contenant de précieuses petites graines.

Le  prochain livre  d’Isabelle sortira au printemps prochain et se focalisera sur les associations de plantes autour des roses.

On y  découvrira quelles vivaces, annuelles, bisannuelles, grimpantes et arbustes que notre amie a choisi pour accompagner ses fleurs favorites.

 

Pour plus d’informations,

vous pouvez visiter le blog d’Isabelle Olikier en suivant ce lien

 http://alittlebitofparadise.eklablog.com/

 

Pour contacter l’auteur de l’article

cliquez sur l’image ci-dessous.

 

 

 

La Coucou de Rennes fait son « come-back » (35)

Il fallait bien un jour fixer le standard et l’histoire de la poule Coucou de Rennes. Voilà qui est fait …

En collaboration avec l’ Ecomusée de Rennes et quelques éleveurs possédant des souches de cette race ancienne, la Coucou de Rennes fête son « Come back ! »

A l’occasion des 100 ans de la race, François de Beaulieu naturaliste et historien vivant à Morlaix contribue depuis plus de trente ans à la protection de la nature en Bretagne, tant par l’écriture de livres et d’articles que par son action associative. C’est à lui qu’incombe la mise en page de ce très bel ouvrage richement illustré d’anciennes photos et de cartes postales d’époque.

 

 

 Il s’agit là d’une  très ancienne poule des fermes rennaises. Au début du XX°, le Docteur  Ramé écrit son standard et l’expose dans toute la France. Après la consécration vient le déclin. En 1985, elle est donnée pour disparue. Mais un noyau d’éleveurs amateurs ainsi que l’ Ecomusée de Rennes conjuguent leurs efforts, bientôt rejoint par l’Université de Rennes et la Coucou réapparaît dans les expositions avicoles. Et les choses n’en restent pas là. M. Paul Renault réunit des éleveurs professionnels autour d’un règlement strict qui met la barre très haut. 10 m2 par poule et abattage à 130 jours (112 pour la Bresse). Résultat : une poule d’exception à la chair exquise, présente sur les marchés rennais et dans les plus grands restaurant de la région. Un vrai patrimoine vivant. »

 La réussite du sauvetage et  la valorisation économique de la poule Coucou de Rennes est le fruit d’une longue histoire qu’il fallait raconter. Cette variété locale bien présente en Bretagne où elle a été signalée dès 1858, incarnait aux yeux des producteurs un bon compromis entre la production d’oeufs et la finesse de sa chair. Quelques passionnés et, en tout premier lieu un Rennais, le docteur Edmond Ramé, ont contribué à en faire une « race », reconnue en 1914 et réputée bien au-delà de sa région d’origine.

Cet ouvrage réalisé par l’Écomusée du pays de Rennes http://www.ecomusee-rennes-metropole.fr/ publié aux Presses universitaires de Rennes, a été financé par Rennes Métropole avec la participation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne. Il a été diffusé en librairie et à l’Écomusée du pays de Rennes à partir du 5 février 2015.

Contacter l’auteur de cet article

945422_109060739304716_593847898_n

Je vous présente Bonjour le Nord…

 

« Une fois n’est pas coutume  » je vous présente aujourd’hui  un site qui   vous propose de découvrir en galeries de portraits, la région du Nord et ses habitants.

Bonjour le nord

Site web d’actualités / Média

Savamment écris par Ludivine Fasseu,  inspirée et curieuse de tout ce qui l’entoure, Annabelle nous parle « autrement » des habitants de notre belle région

« Et oh ! surprise  » une chronique sur Mon Espace Nature vient de tomber.

Sans plus attendre je vous laisse découvrir  le « papa-poule » de l’aviculture nordiste en suivant le  lien ci-dessous

http://bonjourlenord.fr/portfolio/details/didier-macrez-le-papa-poule-de-laviculture-nordiste/

 

Contacter l’auteur de cet article

945422_109060739304716_593847898_n