Vous aimez les chiens
Vous aimez les chiens
Tout savoir sur les races de chiens
Tout savoir sur l'aviculture
Tout savoir sur l'aviculture
L'aviculture c'est quoi ?
Les anatidés
Les anatidés
Découvrir et élever les canards, les oies...
Les chats
Les chats
Partez à la découverte des races de chats et des passionnés qui les élèvent...
Les bassins
Les bassins
Les jardins aquatiques Comment construire, entretenir et décorer son jardin aquatique...

Bienvenue à la Pépinière Jean-Pierre Hennebelle (62)

C’est Jean-Pierre Hennebelle qui est à l’origine de cette passion.

Jean-Pierre Hennebelle à créé dans les années 60 une pépinière unique en son genre et surtout innovante pour l’époque.
Il a transmis à ses deux fils Nicolas et Jean Loup dès leur plus jeune age le savoir observer et l’art d’ apprécier les couleurs ainsi que le graphisme des arbres.

 C’était un apprentissage très ludique, où les deux frères n’hésitaient pas à demander le nom des plantes qui les interpellées, il y avait déjà là, la notion du mérite et du goût de l’effort car c’est en binant que Nicolas et Jean Loup ont progressé.
Cela fait maintenant 13 ans qu’ils ont repris la pépinière et qu’ils continuent à transmettre leur passion au près de leurs stagiaires et clients.

Jean-Loup et Nicolas Hennebelle ont repris le flambeau à la disparition de leur père, ces deux passionnés connaissent parfaitement l’endroit et pourront vous guidés dans des endroits en perpétuel changement, à l’image d’un jardin où s’entremêlent diversité et poésie

 La pépinière, maintenant aux soins de ses fils, affiche des milliers de variétés mises en scène sur les trois kilomètres d’allées d’un jardin exubérant, riche et coloré, suivant les thèmes des saisons, des arbustes à parfum, des feuillages colorés et écorces décoratives…
Il est assez rare de visiter une pépinière où les arbres sont en situation, ainsi vous pourrez imaginer comment ils évoluerons dans votre propre jardin.
Je vous ai présenté deux passionnés qui peuvent être fier de leur réussite professionnelle! et qui perpétuent ainsi l’œuvre de leur père.

Pépinière  Jean-Pierre Hennebelle
Entrée de la pépinière :
Rue du bourg 62270 BOUBERS/CANCHE

 

Le site internet de la pépinière http://www.hennebelle.com/index.html

Contacts: Nicolas Hennebelle :  06 80 46 36 72 et Jean-Loup Hennebelle : 06 87 20 27 95

 

Situation géographique de la Pépinière Jean-Pierre Henebelle

 

 

Pour contacter l’auteur de l’article

 

cliquez sur l’image ci-dessous.

 

 


Ce week-end, le Jardin du Séquoia fête les automnales (59)

   Le Jardin du Séquoia à Limont-Fontaine dans le  Nord,  participe pour la première fois…

 

  Les 19 et 20 septembre, en partenariat avec Mon Espace Nature.fr, le Jardin du Séquoia participe pour la première fois, aux « Automnales aux jardins » dans le cadre des manifestations organisées par l’Association des Jardins du Nord-Pas-de-Calais.

 A l’occasion de votre visite, vous pourrez profiter des différentes activités et manifestations et pourquoi pas visiter le jardin des propriétaires Annie et Claude Louis.

 Ce jardin d’un hectare conçu depuis 1976 est sans cesse en évolution autour du maître des lieux, le Séquoia géant.

 Ce samedi 19 septembre après-midi je n’ai pas résisté à rendre une petite visite aux hôtes du Jardin du Séquoia, Annie et Jean-Claude Louis,  le soleil était au rendez-vous « c’est normal,  il me suit partout où je vais »  je vous poste quelques photos qui vous laissent imaginer le spectacle dont vous pouvez encore profiter ce dimanche 20 septembre autour des arbres et du jardin du Séquoia.

  Pour plus d’informations vous pouvez contacter Annie et Jean Claude Louis au 06.70.96.61.00 ou 03.27.67.89.23

3, rue d’Hautmont 59330 à LIMONT FONTAINE

le site du Jardin du Sequoia http://www.jardin-du-sequoia.com/

Contact : ajc.louis@orange.fr

 

  Situer le Jardin du Séquoia

Contacter l’auteur de cet article


Rendez-vous avec les Petits Eleveurs du Tournaisis

 

C’est mon ami Richard Deravet, Juge Avicole spécialisé dans le jugement des lapins…

 

 

…qui m’a raconté l’histoire de la société des Petits Eleveurs du Tournaisis qui a vu le jour en 1968.

Nostalgique de cette époque, il se souvient de l’édition 1985 qui a regroupé à elle seule plus de 1500 animaux dans le centre de la ville de Tournai en Belgique.
Des expositions dites « de vulgarisation » permettaient aux éleveurs amateurs et membres de la société, de vendre leur surplus d’élevage dans de nombreux villages des environs.
En 2012, les dirigeants « déposent les armes » et c’est sans la volonté de quelques nostalgiques que cette société aujourd’hui aurait disparue.

 
En 2014, un nouveau comité voit le jour, et se joint au club spécialisé des lapins béliers à structure (Angora, Rex et Satin).
Le 11 octobre 2015 aura donc lieu à Blandain (Blandain est une section de la ville belge de Tournai, située en Région wallonne dans la province de Hainaut) une présentation de collections d’animaux (lapins, pigeons et volailles naines) de même race avec la particularité que les opérations du jury se dérouleront en présence des exposants et des visiteurs.

L’idée première étant le bien être des animaux, ceux-ci seront engagés de 09h à 18h durant cette journée. Cette organisation se voulant conviviale …il y aura donc possibilité de se restaurer sur place dans la joie et la bonne humeur, et de discuter de plumes et de pelage.
Rendez vous donc dans les locaux des écuries  pour cette manifestation, somme toute très sympathique.

Vous désirez participer à cette exposition, suivez ce lien 

 

Situer le lieu de cette manifestation

Ecurie St Eleuthere Cocriamont 3  7522 Belgique

 

 

Contacter l’auteur de cet article


Le jardin de Daniel Richir ouvre ses portes…(62)

 J’ai rencontré pour vous Daniel Richir qui vient juste de rejoindre   l’Association des parcs et jardins du Nord–Pas-de-Calais.

Daniel  a ouvert son jardin de Penin au public depuis le 1er mai il est plutôt satisfait de ce premier bilan.

« Nous avons accueilli 450 visiteurs, c’est bien pour un début », estime-t-il et ce n’est pas fini puisqu’il  ouvrira encore son jardin du 13 au 20 septembre spécialement  pour les Automnales.
Pour celles et ceux qui n’ont pas encore eu le loisir d’aller découvrir le travail de ce passionné qui est aidé par son épouse, une visite s’impose !

La particularité du jardin des Richir, c’est qu’il a été planté en plusieurs étapes.
La dernière partie de ce petit paradis est le bassin avec ses plantes aquatiques.
Pour découvrir le jardin de la famille Richir,le « Must » est de le visiter en compagnie de ses deux concepteurs qui sont intarissables sur le sujet.

Pendant les Automnales, les Parcs et jardins proposent un jeu-concours pour gagner une journée pour deux en Angleterre, en Belgique ou en France, pour partir à la découverte d’un nouveau jardin.

Cinq rosiers seront aussi à gagner. Pour participer, il faudra visiter un jardin de l’association et faire tamponner une carte postale par son propriétaire.
En commençant pourquoi pas par Reflets de jardin !

Reflets de jardin, 6 rue Saint-Roch à Penin, entre Arras et Saint-Pol

Reflets de Jardins le site http://www.refletsdejardin.com/

contact@refletsdejardin.com

Port: 06 20 05 30 51   fixe: 03.21.55.26.96

Du 13 au 20 septembre venez admirer les splendeurs d’automne dans la région Nord Pas de Calais

Les Automnales aux jardins
Mon Espace Nature.fr s’associe à ces manifestations retrouvez la  liste des jardins participants ainsi que les  horaires
en suivant ce lien http://www.parcsetjardins-npdc.fr/automnales.html

 

Contacter l’auteur de cet article

945422_109060739304716_593847898_n

 

 

 

La chèvre des fossés est de retour en Bretagne (35)

La chèvre des Fossés est de retour.

 La Bretagne n’est pas historiquement une région d’élevage caprin. Une seule population de chèvres autochtones est connue pour avoir peuplé la Bretagne d’autrefois, la chèvre des Fossés. On parle de population relique, population qui était traditionnellement élevée sur le littoral de la Manche (Normandie et Bretagne) et le bocage de l’Ouest.

Après quelques actions de reconnaissance, l’Écomusée du pays de Rennes entame les premières actions de conservation en 1995 et monte un « troupeau pépinière ». Grâce à un long travail, cette population est reconnue officiellement (2004) par le Ministère de l’agriculture sous le code race n°44 mais ne possède pas encore de standard.

L’absence de sélection donne une grande hétérogénéité de couleurs. La chèvre des Fossés possède un poil mi-long ou long, parfois pourvu d’une épaisse « bourre » en hiver. Les mâles comme les femelles sont généralement cornus.

À l’attache, au piquet, elle entretenait les fossés et les talus du bocage. Cette chèvre constituait un appoint de ressources pour les familles paysannes pauvres car son lait permettait d’élever un ou deux enfants « en nourrice ».

Docile et rustique, la chèvre des Fossés est aujourd’hui relancée pour sa production laitière et pour de l’écopâturage afin d’assurer l’entretien des espaces verts de manière économique et écologique. De plus en plus de collectivités voir même des particuliers louent ses services !

Effectifs : environ 700 femelles et 200 mâles
Poids : mâles 50-60 Kg ; femelles 30-40 Kg

Contact :
Association de Sauvegarde et de Promotion de la Chèvre des Fossés
Écomusée du pays de Rennes – Ferme de la Bintinais
Route de Châtillon-sur-Seiche
35200 Rennes
Tél. : 02 99 51 38 15  www.chevredesfosses.fr  et  http://www.ecomusee-rennes-metropole.fr/

L’Association de Sauvegarde et de Promotion de la Chèvre des Fossés a obtenue en 2014 le 2ème prix de la Fondation du patrimoine pour l’agro-biodiversité animale.
L’objectif de ce prix est de récompenser les éleveurs qui s’engagent pour préserver une race domestique animale à faible effectif tout en lui apportant une valorisation économique en tenant compte son impact social et/ou environnemental sur un territoire donné. La teneur des actions de sensibilisation et/ou de communication autour de la race à préserver entre aussi en compte pour le jury.
Les actions de l’ASP  envers la promotion et le développement de l’écopâturage sur les espaces naturels à travers la Chèvre des Fossés ont été particulièrement appréciées du jury, ainsi que sa volonté d’avancer dans la génétique de la race (développement d’une pépinière de boucs, décongélation de semences pour augmenter la diversité génétique, ….).

Contacter l’auteur de cet article

945422_109060739304716_593847898_n


La Vorwerk, une volaille venue d’allemagne

Une race de volaille venue d’Allemagne, la Vorwerk.

 

Cette race doit son nom à son créateur, l’Allemand Oskar Vorwerk qui a créé cette race de volaille au début du vingtième siècle, elle fût officiellement reconnue en 1919.
Oskar Vorwerk a voulu mettre au point une bonne race utile possédant un dessin dotée d’un tronc fauve et non blanc. Il a effectué des croisements entre des Lakenfelders, des  et des Andalouses.

 Après la seconde guerre mondiale, la race a disparu et il a fallu la « reconstruire » grâce à quelques spécimens survivants.
Cette race est unique en raison de sa combinaison de dessins et de couleurs.
Les poules pondent de nombreux œufs de couleurs blanche, et cela même l’hiver.

Voici ci-dessous une description très pointue mais utile pour ceux et celles qui voudraient élever la Vorwerk.

Standard officiel de la Vorwerk

Généralité

Oeufs à couver. 55 grammes coquille jaunâtre.
Diamètre des bagues. Coq 20mm et poule 18 mm.
Masse. Coq: 2,5 à 3 kg et poule: 2 à 2,5kg.
Type et but de l’élevage
Volaille vigoureuse de type fermier, vive, pas furtive, de forme arrondie, au port plutôt profond que haut- ossature pas trop grossière. Même dessin chez les 2 sexes.
Maintenir la précocité et les bonnes aptitudes à la ponte, le type et le dessin bien prononcé.
Standard.
Coq
Corps: De grandeur moyenne, large et profond forme rectangulaire arrondie
Tête: Moyenne, pas trop large.
Crête: Simple, a peine moyenne,droite, 4 ou 5 dents. Lobe suivant la courbure de la nuque sans la toucher, texture fine. Rouge.
Barbillons: Moyens, arrondis, de texture fine. Rouge.
Oreillons: A peine moyens, blancs, bords rougeâtre toléré.
Face: Rouge, léger duvet.
Yeux: Iris rouge jaunâtre.
Bec: De longueur moyenne, fort, gris bleu à couleur corne.
Cou: De longueur moyenne, camail abondant.
Epaules: Larges, arrondies.
Dos: De longueur moyenne, large, rectiligne, légèrement incliné, celle fournie.
Poitrine: Large et bien arrondie, portée profonde.
Abdomen: Large et plein.
Arrière-train: Large, bien développé.
Ailes: Courtes, bien serrées, portées haute.
Queue: De longueur moyenne, bien implantée, légèrement ouverte, faucilles bien arquées. Portée mi-haute.
Cuisses: Charnues, peu apparentes.
Tarses: de longueur moyenne, fins, lisses,4 doigts, couleur bleu ardoisé.
Plumage bien collé au corps, plumes molles, arrondies, grandes,sans bouffant.
Poule: Semblable au coq, compte tenue des différences liées au sexe. Dos presque horizontal, crête admise inclinée sur le côté sur la partie arrière.
Coloris du plumage:
Fauve herminé noir (très noir)
Coq: Tête, camail et queue noirs. Selle fauve doré avec fines lammes. Le reste du plumage fauve intense. Rémiges primaires avec barbes externes fauves, barbes internes gris foncé à noir. Sous-plumage gris.
Poule: Tête et camail noirs, faibles liserés tolérés du coté de la tête. Reste du plumage fauve. Rémiges primaires avec barbes externes fauves, barbes internes gris noir mêlé de fauve. Rectrices noires, plumes de couverture en partie liserées de fauve. Sous plumage gris.
Défauts graves de coloris: Selle noir chez le coq….Fortes tâches dans le coloris fauve de la poule.
Défauts disqualificatifs:
Sujet trop léger, oreillons complètement rouges, corps étroit, tarses trop clairs, queue portée trop haute.

Il existe depuis peu en France un club de la Vorwerk, ce club est adhérent à la F.F.V   »Fédération Française des Volailles » vous pouvez le contacter  à cette adresse, si vous désirez élever cette race de volaille.

Club Français de la Vorwerk « C.F.V » 35 Rue de Montmirail 02540 Viels-Maisons
Tel : 06 84 58 75 70   Contact : c.f.v@orange.fr

Ce club n’a pas pour l’instant de site internet mais il a créé une page sur facebook que vous pouvez rejoindre à cette adresse
https://www.facebook.com/groups/894282217279563/?fref=ts

 

 

 

Contacter l’auteur de cet article

945422_109060739304716_593847898_n


Le Sottobanca, un pigeon venu de Modène…

 Ce pigeon est  originaire de France…

 

En fait le berceau de la race se situe dans la région de Modène où dès le XVIIème siècle on retrouve l’appellation Sotto Banca. A partir des années 70 la race fut sélectionnée sur des critères relativement différents de part et d’autre des Alpes.

 

En 1976, fut créé le SOTTOBANCA CLUB FRANÇAIS, sous l’égide de Christian  RAOUST  avec Pascal CLAUDE et Yves MILLET , rejoints par une dizaine d’éleveurs. Un standard plus précis fut élaboré.

La mise à jour des standards, dans le cadre de l’Entente Européenne des Standards, a permis au SCF de réfléchir en Commission Technique.
Le Sottobanca Club Français reste un club dynamique et ambitieux. Nous avons encore des marges de progression dans l’homogénéité de certaines couleurs, dans le port et surtout dans la généralisation d’une poitrine large et provocatrice sans oublier une tête bien faite.

Propos recueilli auprès de Mr Gérard Brière Le Président:    geni.briere@sfr.fr
Les Costardais
35310 BREAL SOUS MONTFORT       Téléphone : 02 99 60 05 00

 

 

Contacter l’auteur de cet article

 

945422_109060739304716_593847898_n