Le dernier livre d’Isabelle Olikier-Luyten (Belgique)

L’an passé sortait son premier livre « Roses – Les meilleures variétés pour petits jardins »…
où elle présentait 127 roses de son jardin, détaillant leurs points forts mais aussi leurs défauts. Un livre très personnel et très différent des encyclopédies existantes sur le sujet.
Aujourd’hui, Isabelle à le plaisir de proposer une suite en quelque sorte avec « Des compagnes pour mes roses ».

Dans cet ouvrage-ci, Isabelle décortique 26 scènes, toutes issues de son petit jardin de 600 m² avec plan à l’appui et noms latins pour éventuellement les reproduire aisément. Le fil conducteur est la rose bien sûr et notre amie propose pour les accompagner, des arbustes, des vivaces, des annuelles, des bisannuelles et des clématites bien choisies.Elle suggère aussi quelques plantes pour égayer votre printemps en attendant les premières floraisons de roses mais aussi, elle lance des pistes pour trouver des plantes qui prendront le relais, une fois les roses défleuries. A la fin du livre, Isabelle Olikier vous emmène dans six jardins d’amis pour d’autres mariages de plantes dans d’autres styles que le sien. Edité aux éditions Ulmer, « Des compagnes pour mes roses » comprend quelques 400 photos prises dans ce même petit jardin.
Et si vous désirez rencontrer notre passionnée, rien de plus simple ! il vous suffit de vous rendre aux différentes manifestations autour des jardins et des fleurs, elle se fera un plaisir de dédicacer son dernier livre.
Isabelle Olikier sera présente à…

Pour tout savoir sur la passion d’Isabelle vous pouvez visiter son blog en suivant ce lien http://alittlebitofparadise.eklablog.com/

Matthieu Lemouzi à plus d’une corde à son arc

Mon Espace Nature.fr à décidé de soutenir l’initiative de notre ami Matthieu Lemouzi.

Cet Aveyronnais de 27 ans, né à St Côme d’Olt à plus d’une corde à son arc…
Botaniste, formateur, éleveur, président et fondateur d’associations, organisateur d’événements.
Champion de France en reconnaissance des végétaux en 2011, et Technicien-conseils en espaces verts et en arboriculture ornementale depuis 2014.

Initiateur de concepts écologique uniques en Europe (Arbres d’Avenir, Gestion écologique du patrimoine arboré, et Matthieu ne s’arrête pas en si bon chemin, il a décidé de créer une pépinière botanique en bio-dynamie en Aveyron.
Son projet mûrement réfléchi, ne date pas d’aujourd’hui…
Je vous laisse découvrir dans le détail, le projet de Matthieu
Comment aider Matthieu LEMOUZY à réaliser son rêve à 27 ans, c’est simple rendez-vous sur ce lien afin de découvrir le projet dans le détail sur https://www.miimosa.com/aidez-un-jeune-botaniste-a-creer-sa-pepiniere-en-bio-dynamie

Naissance d’une nouvelle association avicole (72)

Mon Espace Nature.fr est heureux de vous annoncer la naissance d’une nouvelle Association Avicole

Elle se nomme ASSOCIATION AVICOLE LE MANS 72   Mon Espace Nature.fr est heureux de vous annoncer la naissance d’une nouvelle Association Avicole

Elle se nomme ASSOCIATION AVICOLE LE MANS 72

D’autres informations viendront s’afficher par la suit, laissons le temps à nos amis de l’Association Avicole le Mans 72, de s’organiser ….Un nouveau site peut-être….en tout cas beaucoup d’infos.
Si vous désirez en savoir plus vous pouvez contacter Didier Véron au 06.12.13.08.91 didier.veron46@orange.fr

ou Didier Juere 06.32.18.55.13 jueredid55@hotmail.fr
Adresse postale de l’Association Avicole Le Mans 72: 9 rue du Bignon 72190 Sargé les Le Mans.

D’autres informations viendront s’afficher par la suite, laissons le temps à nos amis de l’Association Avicole le Mans 72, de s’organiser ….Un nouveau site peut-être….en tout cas beaucoup d’infos.
Si vous désirez en savoir plus vous pouvez contacter Didier Véron au 06.12.13.08.91 didier.veron46@orange.fr

ou Didier Juere 06.32.18.55.13 jueredid55@hotmail.fr
Adresse postale de l’Association Avicole Le Mans 72: 9 rue du Bignon 72190 Sargé-lès- Le Mans.

Hommage à un grand jardinier

Hommage à un grand jardinier, Yves PITAU.

Je ne pouvais débuter cette année, sans rendre hommage à un grand jardinier, un homme que j’ai connu un peu tard, mais que je n’oublierais jamais.
Yves, tu nous a quitté brutalement le 22 décembre 2015

Tu étais toujours souriant et généreux et pas avare de conseils.
Je suis allé te rencontrer dans ton jardin de LY, tant on m’avait parlé de toi sur les réseaux sociaux mais aussi à l’occasion de rencontres sur les manifestations destinées aux plantes et aux arbres.
J’ai même consacré quelques articles sur ce site au sujet des Jardins de LY.
J’ai une pensée toute particulière pour toi Louisette qui a aujourd’hui le courage de reprendre ce Jardin de LY à bout de bras.

Tu vas beaucoup me manquer mon cher Yves Pitau et tu laisses derrière toi beaucoup de passionnés dans le désarroi.

Le site des Jardins de Ly http://www.lesjardinsdely.com/
Ainsi que le blog de Yves et Louisette Pitau rempli de nombreuses photos et de conseils pratiques http://lesjardinsdely.over-blog.com/
Tél: 03.22.25.92.04 vers 13h ou après 20 h
adresse 346 route du Tréport 80140 Senarpont.

Le mouton Landes de Bretagne (35)

En partenariat avec l’ Ecomusée de Rennes, je vous présente le mouton Landes de Bretagne.

L’Écomusée du Pays de Rennes conserve trois races ovines rustiques et deux races ovines améliorées. Les races rustiques sont les Ouessant, les Landes de Bretagne et les Belle-Île. Les races améliorées sont les Avranchins et les Bleus du Maine.

Ce mouton est le type primitif original du mouton de la péninsule armoricaine intérieure. Il pâturait sur les landes intérieures de la Bretagne, ce qui lui a valu son nom. On l’utilisait alors pour défricher plutôt que pour sa viande. Autrefois très répandu, on le rencontrait dans toute la Bretagne jusqu’aux années 1950.

Un petit troupeau a été redécouvert en Brière dans les années 1980 par une équipe de zootechniciens. Ce troupeau avait survécu miraculeusement à trois siècles de bouleversements. Dans ce milieu clos, leur grande rusticité et le maintien d’un système d’élevage ancestral en libre pâture sur les îles du marais, avaient préservé les derniers Landes de Bretagne de tout croisement avec d’autres races.
D’une soixantaine d’individus retrouvés dans les années 1980, les effectifs atteignent aujourd’hui le millier d’individus. Les capacités d’adaptation exceptionnelles de ce mouton ont fait de lui un partenaire de choix pour la valorisation environnementale de nombreux sites.

L’élégance de ce mouton est reconnue par tous ses éleveurs. La tête du Landes est peut-être pour le profane l’élément le plus distinctif : elle est allongée et fine. Son oreille est courte et sa queue se termine toujours en forme de crosse. L’animal est doté d’une toison assez ouverte avec des mèches longues. Il peut présenter indifféremment une couleur de poils noire ou blanche.
Effectif : environ 1 700 têtes en 2012 (effectif en progression)
Berceau : Bretagne
Type : Race rustique non standardisée
Taille : 54 à 62 cm au garrot
Poids moyen : 40 à 50 Kg

Pour avoir plus d’informations au sujet du mouton Landes de Bretagne rendez-vous à cette adresse
l’ Écomusée du Pays de Rennes http://www.ecomusee-rennes-metropole.fr/
Ferme de la Bintinais – Route de Châtillon-sur-Seiche
35200 Rennes