Cette espèce, très rependue au 19 siècle dans le sud des provinces belges et le Nord de la France, est de taille plutôt petite, au plumage blanc, avec une petite tache bleue sur le front. Il y en existe aussi à tête lisse, ordinairement les jars sont huppés. La huppe sur le front, un peu en arrière des yeux, est bleue.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Les exemplaires à tète lisse ont la tache bleue au même endroit. Il y a souvent une petite tache bleue sur le croupion. La tète est fine, le cou court et peu plissé ; la poitrine plate, plus large que profonde ;vu de dessus, le corps est ovale, la queue est horizontale. Le bec peu ridé, assez long, s’avance haut sur le front ; il est jaune orange, devenant rose vers le bout; l’onglet est rose très pâle. L’œil assez grand est bleu, le tour en est jaune pâle. Les pattes très fortes sont de couleur ocre jaune et les ongles sont pâles.

cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cette oie a été obtenue grâce au croisement de  l’oie des Flandres et la petite oie du Nord (France) dite de Hergnies.
Autrefois les oies de Wiers étaient élevées pour leur faculté à s’engraisser assez rapidement
Réputées pour avoir une chaire très fine et  délicieuses, elles étaient expédiés vers les marchés de  Anvers, Bruxelles, mais surtout à Liège.
Dans certaines localités frontalières on pouvait apercevoir dans les fermes des troupeaux allant jusqu’à mille sujets.

cliquez sur la photo pour l'agrandir

Mme Marie Claire Selvais, « fidèle lectrice de Mon Espace Nature » est  une éleveuse passionnée habitant en Belgique, je la remercie de nous  faire partager les photos de ses oies de Wiers, elle essaie depuis des années de conserver cette race d’oie devenue rarissime.

La Belgique est le deuxième pays dans le Monde après la France à parcourir les pages de  www.Mon-Espace-Nature et j’en profite ici pour  remercier mes voisins Belges.
Eleveurs passionnés des villes de Charleroi, Wandre, Mons, Bruxelles, Tournai, Namur, Gent,
 La Louviere, Limal  Antwerp …  si vous aussi vous détenez des races d’animaux devenues rares, écrivez moi , je me ferai un plaisir de parler de vos animaux.