i: Son plumage est relativement terne par rapport aux autres espèces de faisans. Il est fauve barré de noir et de gris
On retrouve ce faisan en  Himalaya, au Pakistan (North West Frontier Province et Kashmir), Inde (Jammu et Cachemire, Himachal Pradesh, Uttar Pradesh), Népal (assez commun à Dhorpatan)

Il cherche sa nourriture en fouillant à l’aide de son puissant bec, gratte la terre de ses pattes. Sa nourriture : de la verdure, des graines, des baies et des insectes, il ne recule pas devant une souris ou un petit oiseau qu’il aime à mettre à son menu.

La période de ponte se situe à partir de la fin avril dans les régions les plus basses, et au début de juin dans les régions les plus hautes.

Il a un comportement *grégaire et vit en petits groupes lâches formés de de 6 à 15 individus en dehors de la période de reproduction.
C’est une espèce  menacée de disparition , au moins localement, en raison de la chasse excessive dont il a fait l’objet et aussi à cause de la déterioration de son habitat et de son aire de nidification.

Les premiers faisans de Wallich ont été introduits en Angleterre en 1857, et un an plus tard, les premiers jeunes virent le jour.
Entre 1860 et 1863, divers oiseaux étaient envoyés depuis l’Inde vers la France et l’Angleterre.
Un grand nombre de ces faisans ont disparu d’Europe pendant la première guerre mondiale. Cela a duré jusqu’en 1933, date à laquelle on les a vu réapparaître dans les jardins zoologiques et chez les éleveurs particuliers.

*grégaire:  Caractéristique des animaux qui les pousse à vivre en groupe.