Depuis un moment, je voulais vous parler d’une race de volaille encore peu connue en France, mais je ne trouvais pas le fil conducteur…

Et voilà qu’un beau jour…toujours par hasard, en partageant des photos d’amis… de mes amis …sur un réseau social très populaire, j’ai fait la connaissance de Manon Bressan. Notre amie élève des lapins, « dont je vous parlerai dans un autre article » mais aussi une race de volailles très peu présente dans nos expositions avicoles en France… la Cémani.
Comme j’aime parler des passionnés sur mon site, j’ai donc questionné notre jeune éleveuse et voilà ce qu’elle nous dit…

Petit moment culturel:
« La Cémani » est l’une des quatre variétés de poule de la race Ayam kedu originaire d’Indonésie sur l’île de Java.
Ces poules ont d’abord été décrites par les colons hollandais. Elles ont été importées en Europe en 1998 par l’éleveur néerlandais Jan Steverink.
Son nom, indonésien lui aussi, signifie « la poule » Ayam « complètement noire » Cemani .
Cette race présente un plumage noir aux reflets violet/vert au soleil. Leur peau est noire. Toute la chaire de la poule est noire, ainsi que les os.
Un des plus beaux poulets dans le monde, un poulet si spectaculaire et exotique que la poule est nommée la « Lamborghini des volailles ».
Ce petit miracle de la génétique s’explique par une caractéristique appelée « fibromelanose », qui favorise la prolifération des cellules pigmentaires noires. Le gène à l’origine de ce phénomène provient d’une mutation qui existait déjà en Asie il y a plus de 800 ans.

Le coq pèse 2 à 2,5 kilos, la poule 1,5 à 2 kilos. Elle pond chaque année entre 60 et 100 œufs d’environ de 45 g. Petite faute de goût, la coquille de ces derniers est crème.
Une apparence surnaturelle qui surprend ! L’Ayam Cemani, en particulier les « noirs parfaits », ont une très grande valeur en Indonésie parce qu’on croit qu’ils possèdent des pouvoirs mystiques. L’Ayam cémani a longtemps été utilisée pour des cérémonies rituelles et rites sacrificiels en Indonésie.
Reconnus pour leur rareté et définie par une mutation génétique qui les rend complètement noir de la plume à l’os, la Cémani occupe une place particulière dans la culture javanaise. Originaire de Java Central, ils sont considérés comme des symboles porte-bonheur, réputé pour apporter chance et fortune. Et leur chant apporte la prospérité.
Pour exemple; quand une personne lance un grand projet de construction en Indonésie, on peut lui offrir une ayam cemani pour la bonne fortune.

Cette volaille est également hautement vénérée parce qu’elle est censée avoir des pouvoirs mystiques. Toujours selon les croyances locales elle est soupçonnée d’avoir des pouvoirs de guérison, on l’utilise ainsi à des fins médicinales dans les préparations de la médecine traditionnelle pour traiter certaines variétés de maux.
Leur viande plus élevée en fer, serait bénéfique pour les femmes avant et après l’accouchement. Le sang de cette volaille, bien qu’il ne soit pas techniquement noir mais d’un rouge sombre est considéré comme sacré.
Vous désirez en savoir plus sur la Cémani, n’hésitez pas à contacter Manon Bressan manonbressan@gmail.com