Le mouton Landes de Bretagne (35)

En partenariat avec l’ Ecomusée de Rennes, je vous présente le mouton Landes de Bretagne. L’Écomusée du Pays de Rennes conserve trois races ovines rustiques et deux races ovines améliorées. Les races rustiques sont les Ouessant, les Landes de Bretagne et les Belle-Île. Les races améliorées sont les Avranchins et les Bleus du Maine. Ce mouton est le type primitif original du mouton de la péninsule armoricaine intérieure. Il pâturait sur les landes intérieures de la Bretagne, ce qui lui a valu son nom. On l’utilisait alors pour défricher plutôt que pour sa viande. Autrefois très répandu, on le rencontrait dans toute la Bretagne jusqu’aux années 1950. Un petit troupeau… Read More

Continue Reading

Daniel Richir nous ouvre les portes de son jardin

Daniel Richir  vient juste de rejoindre l’Association des parcs et jardins du Nord–Pas-de-Calais. Il  a ouvert son jardin de Penin au public le 1er mai et il est plutôt satisfait de ce premier bilan. « Nous avons accueilli 450 visiteurs, c’est bien pour un début », estime-t-il et ce n’est pas fini puisqu’il ouvrira encore son jardin du 13 au 20 septembre spécialement pour les Automnales. Pour celles et ceux qui n’ont pas encore eu le loisir d’aller découvrir le travail de ce passionné qui est aidé par son épouse, une visite s’impose ! La particularité du jardin des Richir, c’est qu’il a été planté en plusieurs étapes. La dernière… Read More

Continue Reading

La chèvre est de retour en Bretagne (35)

La chèvre des Fossés est de retour. La Bretagne n’est pas historiquement une région d’élevage caprin. Une seule population de chèvres autochtones est connue pour avoir peuplé la Bretagne d’autrefois, la chèvre des Fossés. On parle de population relique, population qui était traditionnellement élevée sur le littoral de la Manche (Normandie et Bretagne) et le bocage de l’Ouest. Après quelques actions de reconnaissance, l’Écomusée du pays de Rennes entame les premières actions de conservation en 1995 et monte un « troupeau pépinière ». Grâce à un long travail, cette population est reconnue officiellement (2004) par le Ministère de l’agriculture sous le code race n°44 mais ne possède pas encore de… Read More

Continue Reading

La Vorwerk, cette volaille venue d’Allemagne

  Une race de volaille venue d’Allemagne, la Vorwerk. Cette race doit son nom à son créateur, l’Allemand Oskar Vorwerk qui a créé cette race de volaille au début du vingtième siècle, elle fût officiellement reconnue en 1919. Oskar Vorwerk a voulu mettre au point une bonne race utile possédant un dessin dotée d’un tronc fauve et non blanc. Il a effectué des croisements entre des Lakenfelders, des et des Andalouses. Après la seconde guerre mondiale, la race a disparu et il a fallu la «reconstruire» grâce à quelques spécimens survivants. Cette race est unique en raison de sa combinaison de dessins et de couleurs. Les poules pondent de nombreux… Read More

Continue Reading