Le Sottobanca, un pigeon venu de Modéne

Ce pigeon est originaire de France… En fait le berceau de la race se situe dans la région de Modène où dès le XVIIème siècle on retrouve l’appellation Sotto Banca. A partir des années 70 la race fut sélectionnée sur des critères relativement différents de part et d’autre des Alpes. En 1976, fut créé le SOTTOBANCA CLUB FRANÇAIS, sous l’égide de Christian RAOUST avec Pascal CLAUDE et Yves MILLET , rejoints par une dizaine d’éleveurs. Un standard plus précis fut élaboré.   La mise à jour des standards, dans le cadre de l’Entente Européenne des Standards, a permis au SCF de réfléchir en Commission Technique. Le Sottobanca Club Français reste… Read More

Continue Reading

Alouette de Cobourg originaire des anciens duchés de Saxe

  J’ai eu l’occasion d’admirer ce pigeon, qui somme toute, ne me parait pas trop sauvage, contrairement à ce qui se dit. Matthieu Bailly, éleveur d’Alouette de Cobourg, m’expliquait  justement à ce sujet, qu’il faut parler à ses pigeons et les prendre en main, pour les rassurer. Ceux qui sont en image sur l’article,  concouraient à l’occasion du championnat régional de l’Alouette de Cobourg à Bruille Saint Amand les 25 et 26 janvier 2014. Ici sur les photos et comme vous pouvez le constater,   les pigeons de Matthieu « prennent la pause » Ce pigeon vigoureux est  issu d’un croisement entre un Bagadais et un Bouvreuil Allemand, il est originaire d’Allemagne,… Read More

Continue Reading

Le pigeon mulhousien et son histoire

Jacky Wittner est passionné par l’élevage du  pigeon Mulhousien. Ne connaissant pas moi-même ce sympathique pigeon, j’ai décidé de le mettre à l’honneur sur cette page. En lui souhaitant longue vie… je laisse le soin à Jacky de vous le présenter. Le pigeon Mulhousien, seule race d’origine Haut-Rhinoise à ce jour, n’a jamais occupé la place qu’il mérite. Créé en 1893 par la société ornithologique de Mulhouse qui était à l’époque présidée par Monsieur Meyer-Brath. Ce pigeon est doté d’un vrai standard. Il avait pratiquement disparu après la seconde guerre mondiale mais Monsieur Prosper Litzler en avait gardé quelques couples au péril de sa vie dans sa ferme de Spechbach-le-bas (… Read More

Continue Reading