Colette Cornet consacre son talent à l’aviculture (51)

 

Dans la catégorie “Portrait de passionné” j’ai choisi de vous présenter une artiste influencée par les animaux de basse cour.

Quand vous visionnerez les dessins de Colette Cornet sur cet article, vous ferez vite le rapprochement avec les affiches que vous avez pu voir sur vos différents catalogues  à l’occasion des expositions avicoles françaises.

Afin de parler de Colette Cornet, j’ai demandé l’aide d’un ami de la famille,  Philippe Malagies.

 

Née dans le nord de la France, en paysage minier, Colette Cornet est une artiste autodidacte passionnée.

Toute petite et à l’insu de ses maîtres sur les bancs du collège, elle s’est mise très tôt à représenter des enfants, un peu à la manière de l’illustratrice australienne et auteur de livres pour enfants Vivian Kubos qui a créé la marque et le style Sarah Kay connus de tous et qui renvoient à des figures enfantines vivant dans un univers romantique et bucolique.

J’ai vu des dessins merveilleux qu’elle m’a montrés et qui révèlent sa précocité de dessinatrice. Fiancée, elle a émaillé les lettres qu’elle envoyait à Gilbert qui allait devenir son mari, de dessins exprimant ses sentiments  par des motifs, tantôt stylisés tantôt très figuratifs qui, aquarellés, dégagent une petite touche naïve qui appelle à la candeur et à l’enchantement de l’univers des amoureux de Peynet.

Gilbert, longtemps président de la société champenoise d’aviculture, éleveur de volailles de race, grand collectionneur de livres de basse-cour, l’a tout naturellement incitée à illustrer des affiches d’expositions avicoles depuis une quinzaine d’années.

Colette Cornet exerce son art à Reims et dans sa maison de mer à Cayeux (Somme). Elle aime à la fois l’aquarelle, le fusain et la peinture à l’huile.

Figuratives, d’une extrême fraîcheur de traits et de coloris comme celle qui les réalise, ses affiches ont été très appréciées par les organisateurs des grandes expositions d’aviculture de Grasse, de Metz, de Châlons en Champagne et de nombreuses expositions de la région Nord-Picardie. On a même pu voir des organisateurs de manifestations importantes, dans l’est de la France, n’ayant pas hésité à faire des montages d’affiches de Colette sans autorisation de celle-ci, ce qui dénote à la fois une ignorance des règles et des sanctions relatives à la propriété artistique et un manque total de scrupules de tels organisateurs.

Au moins peut-on leur reconnaître un goût certain pour les beaux dessins. Beaucoup de manifestations avicoles sont devenus des abonnées aux affiches de Colette . La très belle exposition, organisée à Woincourt (Somme) par la société Avicole Vimeu Marquenterre présidée par M. Virgile Amourette en est l’illustration car elle a chaque année son affiche.

Le catalogue de dessins d’aviculture de Colette est un puissant anti-stress qui ravit tous les publics. Gilbert a su en éditer une petite brochure de 23 cartes postales, aujourd’hui épuisée, que les collectionneurs se sont disputés. Chut, ne répandez pas l’information car une réédition en ruinerait la rareté.

Colette Cornet, qui a autant de caractère que de gentillesse et de modestie, m’en voudra un peu de la mettre à l’honneur par cet écrit. Mais je sais qu’elle me pardonnera par un grand éclat de rire et un regard amoureux vers son mari qui le lui rendra bien.”

Philippe Malagies

 

Voilà qui est fait ! il y a longtemps que je voulais parler de Colette Cornet sur mon site, j’espère que vous profiterez bien des quelques dessins sur cette page,  je suis certain que les passionnés, que nous sommes, apprécieront.

En exclusivité sur Mon Espace Nature, voici une des dernière affiche d’exposition avicole dessinée par Colette Cornet