Connaissez-vous Le Faisan à queue rousse- Malay Crestless Fireback

Le Faisan à queue rousse -Lophura erythrophthalma erythrophthalma- Malay Crestless Fireback

 

Dans la série consacrée aux Faisans, je vous parle aujourd’hui  de ce faisan trop peu connu à mon goût.

Description:
Mâle: Tête sans aucune huppe, grandes caroncules faciales rouges, les deux lobes supérieurs sont longs et pointus pendant la parade.
Manteau, ailles et côtés du corps noir pourpré et finement vermiculé de gris argenté. Le milieu du dos est d’un rouge cuivré métallique passant au marron soyeux sur le croupion.

Sus-caudales ( situé au niveau de la queue) violet foncé brillant avec des franges marron.
La queue est courte et droite et se compose de 14 à 16 rectrices. Pour ce qui est des jeunes, ils prennent leur plumage d’adulte à l’âge de 4 mois.
Femelle: Elle est entièrement noir, à l’exception d’une teinte brune sur la tête. Les plumes sont fortement glacées de bleu acier sur leur partie apparente.


Habitudes générales et Captivité.

Les Faisans à queue rousse sont des oiseaux des forêts chaudes à basse altitude.
On les rencontre souvent près des cultures, le long des ruisseaux en bandes de cinq ou six avec généralement, un seul mâle à leurs côtés.
D’après Beebe ( Explorateur, ornithologue, zoologiste, biologiste, entomologiste 1877-1962) les femelles , pourvues d’un éperon , se battent comme les mâles.


En parade le coq déploie ses caroncules, qui forment deux petites cornes au-dessus de la tête.
Les Faisans à queue rousse sont des oiseaux lourds et assez disgracieux de forme.
La poule donne trois pontes par saison.
Les poussins sont forts et faciles a élever.Ils sont peu sensibles aux maladies.
Le Faisan à queue rousse a été découvert en 1822, ce faisan fût élevé à Anvers et peu de temps après à Versailles en 1878
En captivité le Faisan à queue rousse doit être élevé dans les régions assez chaudes, telles que le sud de la France, l’Italie, le sud des Etats-Unis et le Mexique.
De nos jours il reste assez rare en volières.