La poule de Bourbourg (59)

L’élevage de la poule de Bourbourg était très répandu dans les environs de Bourbourg, Bergues, Ardres, Saint-Omer et Hazebrouck. ( Nord de la France)
Elle provient du croisement d’un coq Brahma (race asiatique) et d’une poule Sussex, d’origine anglaise. Un éleveur les a accouplés en 1850 pour donner naissance à cette nouvelle espèce régionale.

Située à proximité de Dunkerque, la petite ville de Bourbourg donna son nom à cette race dans les années 1860.
Comme l’ensemble des races du Nord, elle fit les beaux jours des éleveurs locaux (1500 à 2000 volailles par marché hebdomadaire à Bourbourg dans les décennies fastes) durant prêt d’un siècle. Elle demeura très localisée, en particulier sur la façade de la Manche et le Boulonnais (région de Boulogne sur Mer). Vers 1960 on ne comptait cependant plus que quelques élevages avant sa totale disparition quelques années plus tard. On devinera que son extinction est concomitante à l’essor des souches industrielles.
Elle réapparut à partir des années 1980 notamment avec le concours du Conservatoire des races régionales du Nord.

Un peu d’histoire:

La Société des Aviculteurs du Nord de la France, dont le siège était au Café du Pélican 11 Grand Place à Lille fût fondée le 14 ocobre 1891.

SEs statuts furent déposés à la Préfecture du Nord le 07 mars 1892 et à nouveau le 14 novembre 1927, pour se conformer à la loi du 1er juillet 1901.

L’insertion au journal officiel a eu lieu le 18 novembre 1927.

En ce qui concerne la poule de Bourbourg, voici ce que dit le standard de l’époque.