Le faisan de Hume, d’après Robert Muller

Le Faisan de Hume

« Toujours en collaboration avec Robert Muller »,

je vous présente un faisan qui a été découvert en 1888 par Allan Octavian Hume 1829-1912.

Hume était à l’époque un administrateur colonial et un ornithologue Britannique notable, Hume a été appelé «le Père de l’ornithologie indienne».

Le faisan de Hume, d'après Robert Muller 1
Allan Octavian Hume

Ce faisan capturé par Hume était destiné au zoo de Londres, mais il périt accidentellement dans un incendie avant son arrivée. Ce n’est qu’en 1962 que F E B Johnson réussit à reproduire ce faisan en captivité.

On trouve encore le Faisan  de  Hume entre  1200 à 3000 mètres dans les montagnes du nord-est de l’Inde, mais comme il n’est plus très abondant dans son biotope naturel il est urgent de le protéger.
Le régime alimentaire: Ce faisan se nourrit principalement de végétaux, baies, graines, feuilles, bourgeons, racines… alors que les jeunes préfère se nourrir d’insectes.

Si vous comparez le faisan d’Elliot et le faisan de Hume au niveau des dessins des plumes.

ils sont pratiquement identiques, mais les couleurs sont tout à fait différentes. Le cou, le ventre, la queue, le croupion et le rouge du corps ne sont pas le même. Il faut savoir que le coq faisan d’Elliot est plus volumineux que le coq Hume.

ORDRE : Galliforme FAMILLE : Phasianidae SOUS-FAMILLE : Phasianinae GENRE : Syrmaticus

ESPECE : humiae  SOUS-ESPECES : humiae, burmanicus

Le faisan de Hume, d'après Robert Muller 2

Statut :

IUCN: quasi menacé CITES : Annexe I REGLEMENT EUROPEEN : Annexe A et Annexe VIII ARRETE du 10 AOUT 2004 : Annexe I

Je remercie  Robert Muller pour sa participation photographique et technique.

Articles sur les faisans en collaboration avec Robert Muller