Le Faisan de Swinhoe

Je vous présente un faisan, au sujet duquel j’ai très peu parlé jusqu’à présent sur Mon Espace Nature.fr, le Faisan de Swinhoe.

Swinhoe

J’ai eu l’occasion de découvrir le faisan de Swinhoe chez mon ami Jean-Michel Fleury, un passionné de la première heure.


Description

Ce faisan du genre”Lophura” a beaucoup de points communs avec le Faisan d’Edwards, par contre il est plus grand, et il arbore une petite crête blanche à l’arrière de sa tête. Sur une bonne partie de son dos on retrouve une large bande de plumes blanches, le dessus des ailes est noir avec des reflets métalliques de couleur verte. La plume principale de sa queue est blanche.

faisan swinhoe

Les poules sont de couleur marron pigmentée  de petites plumes triangulaires  chamois-jaune.


Swonhoe

Faisan de Swinhoe, Lophura swinhoii – Swinhoe’s Pheasant, il fait parti de l’ordre des Galliformes et de la famille des Phasianidés
Genre : Lophura, espèce: swinhoii
Celui qui a décrit le premier  ce faisan est John Gould,  il est né en 1804 décédé en 1881, il était un ornithologue et naturaliste britannique.

Un grand nombre des oiseaux qu’il a découvert sont représentés par John Gould dans l’ouvrage Birds of Asia (1863).

Le faisan de Swinhoe fût découvert par le naturaliste anglais Swinhoe en 1862 sur l‘île de Formose ” autre nom de l’île de Taïwan (issu de la colonisation)” alors qu’il était consul de sa majesté. Ce faisan vivait à l’époque uniquement sur cette île dans des forêts denses en feuillus.

Il existe très peu d’informations à ce sujet, on sait qu’il se situe souvent au niveau du sol dans les bambous, qu’il n’est  pas très sociable à l’état sauvage et qu’on le trouve souvent seul, hors saison de reproduction.

Swinhoe


En ce qui concerne la recherche de son alimentation, le faisan de Swinhoe emprunte toujours le même chemin, ce qui permet de suivre facilement ses traces. Le faisan de Swinhoe est actif à l’aube et en fin de journée, il se nourrit principalement de petites graines et d’insectes.

Reproduction et la nidification

Les nids sont bien dissimulés, soit dans les arbres et parfois à même le sol ou dans les rochers. Ce nid peut contenir entre 3 et 6 œufs et leur incubation peut durer entre 25 et 28 jours. Les poussins sont très vite autonomes et commencent à se plumer au bout de trois semaines.


Je tenais à remercier mes deux amis passionnés qui ont bien voulu me fournir les images que vous pouvez visionner sur cet article, Merci à Robert Muller et Friedrich Esser

Références utilisées

Tous les faisans du Monde par Jean Delacour

Autres références utiles

WPA France  https://www.wpa-france-galliformes.com/

Oiseaux.net   https://www.oiseaux.net/