Le faisan vénéré ( Syrmaticus reevesii)

 

Le faisan vénéré ( Syrmaticus reevesii)

L’explorateur Marco Polo évoque déjà au XIII siècle, l’existence d’un oiseau fabuleux observé à la cour de l’Empereur Kubilay Khan. Six cents ans passent avant que le mythe resurgisse.


On doit la première description de ce faisan au célèbre explorateur vénitien Marco Polo qui au treizième siècle, relate dans son livre des merveilles du monde l’existence en Chine d’un fabuleux faisan, dont le plumage extraordinaire sert à la confection d’objets décoratifs et d’ornements religieux. Six siècles plus tard, un Anglais nommé Beale, semble être le pionnier de son élevage, qu’il développe à Macao en 1808. Dans son ouvrage Faisans et Paons , Jean –Claude Périquet nous cite le récit d’un voyageur qui visita ces volières.
L’oiseau des superstitions
Dans son ouvrage Les gallinacés d’Asie publié en 1888 par la Société nationale d’acclimatation, le naturaliste Magaud d’Aubusson évoque les étranges pouvoirs attribués au faisan vénéré. » On a cru longtemps que les indigènes rendaient à cet oiseau des honneurs religieux, d’où le nom de vénéré, vénératus, qui lui fut donné.

Plus d’informations  sur le faisan Vénéré:
http://www.oiseaux.net/oiseaux/faisan.venere.html