La vache bretonne pie noir

En partenariat avec l’Ecomusée du pays de Rennes, je vous présente

La vache bretonne pie noir

La vache bretonne pie noir 1

Cette charmante petite vache est issue principalement du sud Finistère et du Morbihan, la vache bretonne pie noir ou “pie noir” est la vache emblématique de la Bretagne.

Elle serait à l’origine de la création des autres races bretonnes.
Présente en Armorique depuis au moins 3 siècles, on compte en 1900 près de 500 000 têtes, la race “trust” alors les premiers rôles des cheptels en France. Preuve en est, la Pie Noir s’exporte partout en France ou sa robustesse (elle peut vêler sans aide), sa capacité à se nourrir seule sur les vastes espaces, sa longévité et les productions laitières de l’animal sont particulièrement appréciées.


Pie noir

 

 

 

Dans les années 70, la vache est toutefois menacée d’extinction, face à une concurrence dotée de fortes capacités laitières (Frisonnes, Normandes), la petite bretonne ne peut rivaliser. Ce sont moins de 500 vaches qui sont recensées en 1975.
Le programme de sauvegarde de la Bretonne Pie Noir lancé en 1976 afin d’inverser la tendance porte ses fruits. Les chiffres repartent modestement à la hausse d’année en année. Le bovin s’inscrit aujourd’hui parfaitement dans la dynamique d’agriculture durable actuelle, lait fromage, beurre et crème sont proposés aux consommateurs en circuit court.

Caractéristiques de la race

La Bretonne Pie Noir possède une robe bicolore, noire et blanche comme le Gwenn ha du, symbole de la Bretagne. L’écharpe et la ceinture, les dessins de la robe, sont nettement délimités en blanc Cette vache de petite taille 115 cm au garrot fait d’elle la plus petite des races françaises. Deux cornes élégantes en forme de lyre couronnent sa tête.


La Bretonne pie noir à l’écomusée

Présente avec 4 autres races du grand ouest au sein du cheptel de l’écomusée la Bretonne Pie Noir fait partie du cheptel des 19 races anciennes à vocation conservatoire présenté à la Bintinais.
L’écomusée du Pays de Rennes, permet de mettre en lumières ces races anciennes menacées d’extinction. Un pari gagné si l’on se rappelle de Fine, élevée en Loire-Atlantique qui était l’égérie du salon international de l’agriculture en 2017.

Quelques chiffres
2 300 femelles de plus de 2 ans en 2018,
Berceau : Bretagne,
Poids du taureau : 600 à 700 kg
Lactation : 3 600 litres de lait/an en moyenne.

Pour en savoir plus au sujet de cette charmante vache Bretonne, rendez-vous sur le site de l’union Bretonne Pie Noir GIE élevage de Bretagne.


Contact: Écomusée de la Bintinais – 02 99 51 38 15 – ecomusee.rennes@rennesmetropole.fr