Parlons œuf !

 

Parlons œufs !!!
Vaste sujet  que l’œuf, de qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier
….

je vous rassure,  je n’ai pas la réponse. Blague à part, la plupart des poules pondent des œufs à coquille blanche ( Gauloise, Gâtinaise, Crève cœur etc…)

il existe aussi des coquilles de  couleur rousse chez la Marans.  Au milieu de ces teintes on trouve des gammes de couleurs , comme le saumon jaunâtre ( Noires d’Estaires) rosé pour la  Meusiène, roux clair pour la géline de Touraine,  jaunâtre pour l’Orpington. Il existe aussi une race de volaille originaire d’Amérique du Sud, l’Araucana  qui pond des œufs de couleur verte.

Il en existe aussi de tailles et de formes différentes, les éleveurs amateurs connaissent bien ce problème mais qui n’enlève rien à la qualité gustative de l’œuf. Ceux-ci sont plus petits en début et en fin de ponte, la taille idéale est celle pondu à l’âge de 2 ans. Passé cette période de sa vie, la poule aura tendance à s’engraisser et à pondre moins.

Oeufs sans coquille
Les œufs pondus n’ont parfois pas de coquille; très fragiles, les poules les détruisent et les mangent rapidement, prenant ainsi une mauvaise habitude. Cette absence de coquille est souvent due à un manque de calcium.
Pour remédier à ce manque de calcium, distribuez du calcaire sous forme de coquilles d’huîtres broyées, et introduisez un faux œuf en plâtre ou en plastique dans le pondoir. La poule perdra ainsi l’habitude de casser la coquille de ses œufs. Mais  le remède le  plus efficace sera d’enlever l’œuf fraichement pondu.

Qui a-t-il dans un œuf  ?

L’œuf est constitué de quatre parties principales, soit la coquille, les membranes, le blanc et le jaune.
Le jaune est constitué de plusieurs couches superposées d’une matière appelée «vitellus», alternativement de couleur jaune clair et jaune foncé. Le jaune est protégé par une membrane transparente (membrane vitelline)

 

L’albumen, que l’on nomme couramment «blanc», est composé de 87% d’eau et de 12,5% d’albumine, substance faisant partie du groupe des protéines. Il constitue les deux tiers de l’oeuf. Les chalazes, disposées de part et d’autre du jaune, sont des filaments d’albumine opaques et tordus, qui ont pour fonction de maintenir le jaune au centre.

La membrane coquillière est constituée de 2 ou 3 fines couches de fibres protéiques qui adhèrent presque à la coquille et qui servent de protection contre des éléments indésirables (moisissures, bactéries). A propos, ne lavez jamais un oeuf avant de le mettre au frigo, sous prétexte qu’il sort du c . l de la poule, vous déprotégez la coquille ….et le rendez plus sensible aux attaques bactériennes.

À un des bouts de l’œuf  loge la chambre à air; lors de la ponte, cette chambre est inexistante, l’oeuf étant totalement habité par son contenu. Au moment du refroidissement, l’oeuf se contracte et il se forme une poche.

A moins de finir en omelette,  la vie de l’œuf ne s’arrête pas là,  celui-ci  peut donner naissance à un poussin….mais de cela on en reparlera.