Ursula, éleveuse de chats du Bengal (59)

Dans la catégorie « Portrait de passionnés » je vous présente Ursula Zynel Millionsofkiss, éleveuse de chats du Bengal.

Sa passion pour les chats débute, alors qu’elle n’a que 8 ans, en Pologne dans son pays d’origine où elle a l’habitude de « récupérer » tous les chats et autres bestioles qui traînent sur le bord de la route.

Son premier chat tigré, Ursula le trouve, alors qu’il a encore les yeux fermés, elle le nome Bombelek, mais l’histoire est de courte durée, car quelques jours avant d’arriver en France, Bombelek est retrouvé mort.

Issue d’une famille très modeste, Ursula n’hésite pas à partager sa nourriture avec ses compagnons, hamsters, lapins, furets… et se charge de trouver une famille d’accueil pour tous ses petits protégés.

Une fois arrivée en France à l’âge de 10 ans, cette passionnée  recherche un chat et utilise pour cela internet. « Son choix est fait: ce sera un Bengal »

l’origine du chat Bengal:

L’histoire du Bengal débute en 1963, en Arizona, lorsque Joan Mill, une jeune généticienne passionnée de chats obtient une petite femelle hybride nommée Kin-Kin en 1963 à partir d’un mariage entre un chat léopard (Félis Prionailurus Bengalensis) et un chat domestique.

En effet,  un chercheur californien effectuant des recherches sur la leucémie féline confia 8 chattes hybrides à Mme Joan Mill qui  procéda à différents accouplements avec des chats domestiques parmi lesquels il y avait le Mau Egyptien, le Siamois, l’abyssin et le burmèse.

Le tout premier Bengal fût présenté en exposition féline en 1985 dans la catégorie nouvelles races et couleurs. La race fût officiellement reconnue et acceptée en compétition en 1991 par l’Association Féline Internationale (TICA) International Cat Association qui regroupe des milliers de membres et des centaines de clubs à travers le monde en Amérique latine, Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

voir le site TICA  http://www.tica.org/

Le Bengal est un chat athlétique et robuste, agile et gracieux. Sa démarche demeure très féline et sensuelle.

Un vrai petit léopard avec un regard direct et un peu sauvage.
Lorsque l’on s’approche pour le caresser, il se laisse tomber sur le côté et devient le plus doux des minets.
Sa fourrure est douce et soyeuse. Elle se rapproche beaucoup plus de celle du léopard que du poil du chat domestique.

Il y a 2 motifs reconnus chez le Bengal : les rosettes (spotted) et les marbrés. Dans le premier cas, les taches peuvent être pleines (points) ou plus foncé à l’extérieur et orangé à l’intérieur (rosettes fermées). Le contraste entre la couleur de fond et les rosettes est important. Le Bengal est la seule race de chat présentant une robe avec rosettes. Les marbrés pour leur part, tiennent leurs motifs de la panthère longibande.
Pour résumer, le Bengal doit ressembler au Félis bengalensis  » petit chat sauvage arboricole, tout en ayant la sociabilité et le tempérament du chat domestique.

Vous pouvez consulter le site de Ursula Zynel Millionsofkiss  ici http://www.elevage-millionsofkiss.fr/87063152

Contact:    millions-of-kiss@hotmail.fr

la page Facebook des Bengals  https://www.facebook.com/pages/Bengal-Millions-of-kiss/244945665640860

Chat de race ou chat d’apparence ?

Attention: Si vous achetez un chat de race à un éleveur français, ou en provenance d’un élevage français, sachez que seul les chats détenteurs d’un pédigrée LOOF sont considérés comme chats de race par la loi du 6 janvier 1999.
Les chats sans pédigrée, ne peuvent prétendre qu’à l’appellation de chat « d’apparence »
l’utilisation du terme « chat de race » pour un chat sans pédigrée LOOF est considérée comme une tromperie par les tribunaux. (Décret n° 2008-871 du 28 août 2008).

Avant d’accueillir un chat chez vous, je ne saurait trop vous conseiller de consulter le site de la fédération pour la gestion du Livre Officiel des Origines Félines, plus communément connue sous le nom de LOOF, qui s’est vu confier la gestion du livre d’origine de l’espèce féline en France depuis 1996.

Voir le site du site LOOF ici  http://www.loof.asso.fr/actus/actus_loof.php

Marilyne et Laurent Van Soye élèvent des Maine Coon

J’ai rencontré deux passionnés du plus grand chat du monde, ces deux amateurs de beaux chats participaient à l’expo de Marcq-en-Baroeul, exposition organisée par l’association Chat 3000.

Marilyne et Laurent Van Soye nous expliquent pourquoi ils sont tombés amoureux du Maine Coon.

La tante de Marilyne pratiquait l’élevage  de Maine coon, à force de côtoyer ce chat nous avons fini par en adopter un  comme chat de compagnie. Avec le temps, nous avons découvert un chat présent, réclamant des câlins, un doux géant à l’allure majestueuse et jamais agressif ! Nous nous sommes   lancés dans l’élevage avec pour but d’avoir un mâle et 3 femelles ….mais la passion nous ne lâche plus! et nous hébergeons  actuellement 3 mâles et 9 femelles ! Tous nos chats vivent avec nous….enfin, c’est nous qui vivons avec !!!

Un peu d’histoire: Le Maine coon est une race venue tout droit des États-Unis, apparue à la fin du XIXème siècle dans les premières expositions félines américaines.
Pourquoi « Maine coon » ? La réponse est assez simple :  » Maine  » du nom de l’état américain où il est né, et  « coon » , diminutif de racoon (raton-laveur en langue américaine), du fait de sa queue plus longue que la normale et agrémentée d’anneaux… comme le raton-laveur ! La légende voudrait d’ailleurs qu’il soit issu d’un mariage entre un chat et un raton-laveur, ce qui est génétiquement impossible, bien évidemment !

Quoi qu’il en soit, c’est à la base un  chat solide qui fut sélectionné à ses origines pour son gabarit, sa sociabilité et son look peu commun de « petit fauve »  la nature ayant fait le reste !

Sa véritable origine serait plutôt un croisement entre des chats sauvages nord-américains et des chats importés d’Europe à une époque ou une autre (les hypothèses allant des premiers vikings, aux chats angoras de Marie-Antoinette !).

Si vous désirez en savoir plus sur le Maine Coon, n’hésitez pas à contacter la Chatterie du Cooncalypsos

 

M et Mme Van Soye Laurent et Marilyne 296, rue jules guesde 59150 WATTRELOS

tel : 03 62 10 77 79  portable : 06 20 54 21 04

site : http://www.cooncalypsos.com 

mail :  chatterieducooncalypsos@gmail.com

 

 

Le chat des forêts norvégiennes de Véronique Cardon

cardon-1

A l’occasion de l’ exposition  organisée par le Club du Chat 3000  http://club-du-chat3000.pagesperso-orange.fr/

Le 22 mai dernier, j’ai rencontré une passionnée par la race de chat Norvégien.

Véronique Cardon est tombée sous le charme d’une petite chatte âgée de 5 mois, de cette rencontre est née une passion pour le Norvégien.

cardon-4

Dans son pays d’origine, la Norvège, ainsi que dans la Scandinavie où il s’est diffusé librement, le chat des forêts norvégiennes est connu depuis des siècles, vivant d’une façon autonome aux abords des habitations.

Il est très lié à la mythologie scandinave.

cardon-5

En 1969, une bonne dizaine de norvégiens participaient à des expositions locales, en 1972, le standard provisoire du skogkatt (skog = des bois, katt = chat) était établi, en 1975, le premier club de la race, le “Norsk Skogkattring”, naissait en Norvège.

rakija-narsil-charmante-demoiselle-qui-est-grande-championne-deurope

demonique-demon-lasu

Depuis son plus jeune âge Véronique a toujours adoré les chats, elle a jeté “son dévolu ” sur le chat Norvégien, son intelligence  et son comportement en font un petit ” chef d’œuvre” dit-elle. Le norvégien est un chat très sociable, au caractère très stable.

sniehurka-od-shumavy-narsil-elle-est-championne-deurope

Il se montre très proche de ses amis humains, en choisit un avec lequel il développe une relation très privilégiée mais il n’est pas exclusif pour autant. C’est un compagnon très agréable, joueur et d’une curiosité sans égal. Il apprécie les enfants, les autres chats, chiens et animaux parfois assez étonnants (chevaux, furets, cochons d’inde …)

Si ce chat vous attire n’ hésitez pas à contacter Véronique Cardon de la part de Mon espace nature, elle saura sans nul  doute  vous faire partager sa passion.

Plus d’infos: Véronique Cardon
Chatterie de la Modra Kotchka    http://www.modrakotchka.free.fr

 

Les Ragdoll de Sandrine Pigache

img_03271

Sandrine Pigache à  toujours eu des chat à la maison de type « persan » ou europens décédés beaucoup trop tot car porteurs de différentes maladies heréditaires….

C’est pourquoi après bien des hésitations pour rependre un chat elle à  opté pour un chat LOOF ,  donnant tout au moins la garantie d’avoir un chat non porteur de ces maladies. Son  choix s’est porté sur le Ragdoll pour sa gentillesse, son caractère en or, sa docilité, l’aspect du gros « nounours » et surtout une capacité à rester seul au domicile avec la sagesse au rendez-vous,Sandrine nous explique qu’elle  peut partir l’esprit tranquille de  la maison et qu’elle sera telle quelle à son retour ! Et si peu d’entretien malgrè sa belle fourrure, enfin un véritable chat d’intérieur encore si peu connu, un plaisir à découvrir ! Débute alors les expositions  et  voila Sandrine Pigache dans le monde des chats !

img_0276a1

L’origine du Ragdoll est bien connue. La race a été créée par Ann Baker en Californie dans les années 60. Le Ragdoll est un chat au gabarit imposant. Sa tête forme un triangle équilatéral aux contours arrondis. Grands et ovales, les yeux, légèrement obliques sont du bleu le plus intense possible. D’un naturel équilibré, il fait un excellent chat de famille même s’il n’a rien d’une poupée ! Il est parfait également pour ceux qui souhaitent un chat à poil long mais qui ne peuvent consacrer beaucoup de temps au toilettage.

Début des années soixante…

Une chatte blanche Angora, nommée Josephine, est renversée par une voiture et est gravement blessée. heureusement elle survit. Ses premiers chatons après l’accident sont extrêmement dociles et, selon la légende, ils font le mort lorsqu’on les prend.

Le comportement est remarqué par Ann Baker de Californie, surtout que les chatons de Josephine, la chatte des voisins, nés avant l’accident étaient assez sauvages. Ann Baker s’intéresse à ces chatons et commence un programme d’élevage. Pour des croisements elle utilise des chats du type Sacré Birmanie et Burmèse et même des chats de maison. Les premiers chatons sont enregistrés comme Persans « expérimentaux ». A un certain moment Ann Baker et un groupe d’éleveurs ont « développé » un chat selon le standard que Ann Baker avait en tête : le Ragdoll est un fait. Ann Baker demande un brevet d’invention pour le Ragdoll et fonde son propre club Ragdoll : l’IRCA (International Ragdoll Cat Association).

 

Plus d’infos:   Sandrine Pigache   pigache.sandrine@neuf.fr

 

Les Persans d’Amélie Nowicki

Depuis sa plus tendre enfance Amélie a  toujours été attirée par les chats et elle ne conçois pas de vivre sans. Elle a  « craqué » pour son premier Persan il y a un peu plus de 10 ans. A l’époque elle recherchais un chat d’intérieur pour ne plus vivre les disparitions soudaines qu’elle avait tant connu avec ses chats de gouttières… amelie-novicki-2

L’ aspect gros nounours chat-chien, son air placide et son élégance était tout ce dont elle  rêvait, le toiletter, le mettre en valeur afin de faire découvrir cette race lors d’exposition féline. Amélie reconnait que son premier   persan ne correspondait pas du tout au standard mais elle a  persevéré dans ses recherches pour enfin trouver ses amours de chats avec les qualités requises pour le standard LOOF.

amelie-novicki-1-persan

Il ne faut pas oublier que toute Passion demande un investissement important, financier mais aussi au niveau travail, il faut  savoir ne pas baisser les bras par moment et être armé de patience pour arriver à un résultat.

amelie-novicki-persan-3

Son but est de fixer son propre look avec sa propre lignée en conservant  les règles du standard LOOF tout en respectant  le bien être des chats. Faire naître des petits Persans est avant tout pour Amélie  de permettre aux futurs propriétaires des chatons de connaître des moments de douceur avec ces adorables boules de poils.

Plus d’infos: Amélie Nowicki
Chatterie Des Etoiles de Byzance

Elevage de Chats Persans dans le Nord de la France
40 rue Dorvillers 59171 Erre
03.27.97.09.28

http://perso.wanadoo.fr/etoilesbyzance

N°SIRET : 451 204 366 00012
Certificat de capacité N°59 158