Il fallait bien un jour fixer le standard et l’histoire de la poule Coucou de Rennes. Voilà qui est fait …
En collaboration avec l’ Ecomusée de Rennes et quelques éleveurs possédant des souches de cette race ancienne, la Coucou de Rennes fête son « Come back ! »
A l’occasion des 100 ans de la race, François de Beaulieu naturaliste et historien vivant à Morlaix contribue depuis plus de trente ans à la protection de la nature en Bretagne, tant par l’écriture de livres et d’articles que par son action associative. C’est à lui qu’incombe la mise en page de ce très bel ouvrage richement illustré d’anciennes photos et de cartes postales d’époque.

Il s’agit là d’une très ancienne poule des fermes rennaises. Au début du XX°, le Docteur Ramé écrit son standard et l’expose dans toute la France. Après la consécration vient le déclin. En 1985, elle est donnée pour disparue. Mais un noyau d’éleveurs amateurs ainsi que l’ Ecomusée de Rennes conjuguent leurs efforts, bientôt rejoint par l’Université de Rennes et la Coucou réapparaît dans les expositions avicoles. Et les choses n’en restent pas là. M. Paul Renault réunit des éleveurs professionnels autour d’un règlement strict qui met la barre très haut. 10 m2 par poule et abattage à 130 jours (112 pour la Bresse). Résultat : une poule d’exception à la chair exquise, présente sur les marchés rennais et dans les plus grands restaurant de la région. Un vrai patrimoine vivant. »
La réussite du sauvetage et la valorisation économique de la poule Coucou de Rennes est le fruit d’une longue histoire qu’il fallait raconter. Cette variété locale bien présente en Bretagne où elle a été signalée dès 1858, incarnait aux yeux des producteurs un bon compromis entre la production d’oeufs et la finesse de sa chair. Quelques passionnés et, en tout premier lieu un Rennais, le docteur Edmond Ramé, ont contribué à en faire une « race », reconnue en 1914 et réputée bien au-delà de sa région d’origine.
Cet ouvrage réalisé par l’Écomusée du pays de Rennes http://www.ecomusee-rennes-metropole.fr/ publié aux Presses universitaires de Rennes, a été financé par Rennes Métropole avec la participation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne. Il a été diffusé en librairie et à l’Écomusée du pays de Rennes à partir du 5 février 2015.