Vous aimez les chiens
Vous aimez les chiens
Tout savoir sur les races de chiens
Tout savoir sur l'aviculture
Tout savoir sur l'aviculture
L'aviculture c'est quoi ?
Les anatidés
Les anatidés
Découvrir et élever les canards, les oies...
Les chats
Les chats
Partez à la découverte des races de chats et des passionnés qui les élèvent...
Les bassins
Les bassins
Les jardins aquatiques Comment construire, entretenir et décorer son jardin aquatique...

Portes ouvertes à la Ferme Avicole Bauduin (59)

La Ferme Avicole Bauduin vous invite à sa

 

Samedi 6 décembre de 9h à 13h

La Ferme Avicole Bauduin vous accueille le samedi 6 décembre de 9h à 13h à cette occasion vous pourrez retirer vos commandes préalables, ou commander sur place vos volailles prêtes à cuire.
Une animation est prévue avec des producteurs locaux, avec dégustation de terrines produites par la ferme.
Visite de la ferme à 10h30

ATTENTION !!! Pour toutes commandes de Fêtes, veuillez absolument prendre contact par téléphone au 03.27.27.91.93

aucune commande ne sera enregistrée par messagerie internet.

Tarif des volailles prêtes à cuire.

    CHAPONS/PINTADONS    12.00 €/ kilo

    DINDES                    8.00 €/ kilo

    OIES                           11.00 €/ kilo

    CANARDS                8.50 €/ kilo  

    PINTADES               8.70 €/ kilo

    POULETS                 7.20 €/ kilo

Ferme Avicole Bauduin 344 rue du  FAYT  59230 Rosult

Téléphone : 03.27.27.91.93 Fax : 03.27.27.75.66

 

Voir la carte

945422_109060739304716_593847898_nContacter l’auteur de cet article


Le premier Argus que j’ai eu l’occasion de rencontrer

Argus géant (Argusianus argus argus)…

 est un oiseau impressionnant de par sa taille mais aussi à cause de la taille des rémiges de ses ailes ainsi que la longueur des plumes de sa queue qui sont très développées.

Les Argus habitent les régions rocailleuses et sèches de la grande forêt de basse et moyenne altitudes ( jusqu’à 1200 m) .
Les pays et régions de prédilection de l’Argus géant sont la Thaïlande, la Malaisie et Sumatra en Indonésie.
La nourriture de l’ Argus se compose de fruits, de graines de larves et de fourmis …ainsi que de verdure.
Mâle et femelle vivent la plupart du temps isolés. Le mâle passe le plus clair de son temps aux alentours de l’arène de parade qu’il s’est confectionnée.

L‘arène de parade est un emplacement circulaire de 1,30 de diamètre que le mâle Argus confectionne, cet endroit est déblayé de toutes feuilles et brindilles et il est situé sur un promontoire. Les femelles sont ainsi attirées par les cris et la parade du mâle.

Quand il décide de séduire et de fonder une famille, l’Argus géant n’y va pas par quatre chemins: il émet un son très puissant et très caractéristique, audible à plusieurs kilomètres. Comme il mesure jusqu’à deux mètres de long et pèse de trois à quatre kilos, il ne passe pas inaperçu.

Voici ci-dessous une superbe vidéo  vidéo, plongez au cœur de la forêt tropicale humide de Sumatra…Partez à la découverte d’un mystérieux faisan, L’argus Géant …                 ouvrez grand vos oreilles

Le premier Argus que j’ai eu l’occasion de rencontrer se trouve dans le fameux Parc Pairi Daiza en Belgique.
Allez !!! je vous aide un peu pour le trouver… http://www.pairidaiza.eu/

Si vous désirez en savoir plus sur ce faisan, je vous recommande l’excellent livre de Jean-Claude Périquet intitulé

Les faisans et les Paons, leur élevage, leur histoire et les espèces.

945422_109060739304716_593847898_nContacter l’auteur de cet article


Le Mondain, vieille race de pigeon français

 Voici un article recueilli auprès de Jack Charonnat Président du Club des Amis du Mondain, il vous parle du Pigeon Mondain français et de son histoire à travers les années, nul doute que cet éleveur amateur est un passionné, un article complet mais les éleveurs  du pigeon Mondain comprendront….. la preuve ci-dessous.

club-des-amis-du-mondain

 

Le Mondain français

 Son histoire Le Mondain est une vieille race française que l’on rencontrait  dans beaucoup de fermes et d’élevages amateurs. Les documents que l’on a retrouvés date de 1824, ils distinguaient 3 sortes de Mondain.

 Le pigeon gros mondain atteignait parfois la grosseur d’une petite poule, d’après Buffon .Il était très gros, très lourd, avec un filet rouge autour de l’œil, son plumage est varié de toutes les couleurs. Il produit peu et n’est recherché que pour sa grandeur  car il casse souvent ses œufs ou les écrase par son poids en les couvant.

 Le pigeon mondain moyen, c’était le plus commun de tous, ils peuplaient les volières économiques et l’on ne cherchait pas à posséder de races pures. Ils étaient pattus ou non pattus, très bons reproducteurs et leur grosseur était celle d’un poulet de trois mois.

Le pigeon mondain de Berlin apporté de Prusse en 1808, il a un filet rouge autour de l’œil, son plumage est noir, son manteau bariolé de blanc avec des rangées de plumes blanches et rondes sur les ailes.
Au début du 20ème siècle le gros mondain est le seul sérieusement considéré, travaillé et classé dans les expositions. Nous pensons qu’il l’a été conçu à partir du mondain moyen (voir la photo du mondain 1er  prix à Paris en 1907 )
Plusieurs éleveurs chevronnés unirent leurs efforts pour fixer le type de cette race et en élaborer un standard qui fut reconnu et adopté en 1931.
Parmi ces pionniers, il convient de citer M. Alfred Gritton, Présidents des Amis du Pigeon, qui fut à l’origine de cette race.
D’un pigeon long, étroit de poitrine, haut sur pattes avec la tête forte, le bec épais et chargé, ainsi que le tour des yeux, des morilles très charnues, souvent issu d’un croisement avec le Romain et le Montauban, Ces éleveurs se sont appliqués à diminuer l’ossature et à élargir le plus possible la poitrine pour en faire un pigeon élégant, bas sur pattes et d’une belle prestance.  Le mondain est de nos jours très apprécié et toujours bien représenté dans nos expositions.

HISTOIRE DU CLUB

Initialement, il existait un club, le Club du Mondain Français dont le siège social se trouvait 21 rue de Réaumur à Paris sa création devant dater de 1971. Le premier bulletin de ce club en ma possession date de 1972, il paraissait 4 fois par an. Ses principaux présidents et dirigeants furent Messieurs Papillaud, Bimier, Santana, Demulder, Gautier, Vermurie, Capelle, Taillepain, Chicot, Pertus, Sparta, Biet…….

Quelques années plus tard à la suite de différents, il se créa une scission au sein du Club du mondain français et un nouveau club vit le jour  en 1977 : Association les Amis du Mondain, dont le Président fut M.Lescure entouré de Mrs. Satana, Courbes, Dufraisse, Seigné, Rhodier, Ortigé……

Après quelques mois les dirigeants et éleveurs des 2 clubs décidèrent de tenter de créer un seul club en s’unissant pour former ainsi un club solide et durable et ce dans l’intérêt de tous.

Cette réunification, nous la devons en grande partie aux efforts déployés par Ms. Seignié, Nicolas, Bimier et Augier
La date du 19 novembre 1978 fut retenue lors de l’exposition de Montluçon, la bonne volonté l’ayant emporté le CLUB des AMIS du MONDAIN fut donc crée. La première année fut une année de transition et le bureau fut constitué  de membres appartenant aux deux clubs.  On peut dire, sans conteste, que cette union fut une réussite, tant pour l’ensemble des éleveurs, que pour notre mondain. Notre bulletin commença alors à paraître à raison  de 3 bulletins par année.

M. Augier assura avec brio la présidence de notre club jusqu’en octobre 1998, le club doit beaucoup à M.Augier et à son équipe. Il en fit le premier club de pigeons de France avec plus de 360 adhérents, avec tous les éleveurs il su faire évoluer notre mondain et en faire un pigeon élégant dont le succès auprès des amateurs ne cesse de grandir. Il a mis sur pied nos belles manifestations internationales, nationales et régionales où de très nombreux mondineux ont tant de plaisir à se revoir.

Nommé Président d’Honneur mais toujours membre du conseil d’administration, il continue à travailler au sein du club, il a pris sa « retraite de juge » après 40 années de jugement à Limoges en 2002 où à cette occasion M. Philippe Hudry Président de l’Union Nationale des Juges Pigeons lui remis l’insigne de platine de la S.N.C.
Jack Charonnat lui succéda à la Présidence en octobre 1998.
Le 1er Championnat réuni près de 500 mondains et la 1ère Coupe de France à Montluçon 600 sujets. Depuis le nombre  n’a pas cessé d’augmenter pour se stabiliser autour de 1500 pigeons, le record ayant été établi en 2001 avec 1583 mondains. Pour la coupe de France qui se déroule en général en novembre ou décembre  le nombre de sujets présentés est de l’ordre de 1000 sujets ou plus. Avec les championnats régionaux  qui se déroulent régulièrement aux quatre coins de la France nous pouvons dire que plus 5000 mondains sont présentés dans les expositions.

 Des rencontres européennes ont lieu régulièrement avec nos amis belges, suisses, allemands, italiens et hongrois, la palme revient à l’exposition de Châteaubriant, en janvier 2001 qui grâce Ms. Avril et Février réunir 1146 mondains Ces compétitions se déroulèrent ensuite à Jebsheim, puis à Schopfloch en Allemagne en novembre 2002.

Commentaires sur le standard.

 img007-copie

Comme vous pouvez le constater en observant la photo d’un mondain 1er Prix à l’exposition de Paris en 1907 et celles de nos mondains d’aujourd’hui, l’évolution en un siècle a été surprenante.
Les mondains exposés vers les années 1920 comportaient deux classes : les mondains à pattes lisses et les mondains à pattes emplumées. Les éleveurs s’aperçurent que les sujets à pattes emplumées ne provoquaient que des problèmes (œufs cassés donc faible production ) et ils donnaient une impression de lourdeur à ce pigeon que l’on voulait très élégant.
Vers 1930 M. Dupin secrétaire général du Pigeon Club Français s’attacha à travailler cette race et l’on aboutit au premier standard établi par M. F. Delandre.
Il faut rendre hommage à tous les éleveurs qui ont contribué à la transformation de ce pigeon long en un modèle de longueur et d’élégance.
Le mondain est un pigeon de forme, très gros, rond, très lourd, bas sur pattes, ayant une poitrine très large et proéminente .Son port  est peu relevé et sa tenue d’ensemble voisine de l’horizontale. C’est un pigeon qui a une allure fière. Le poids minimum est d’environ 900 grammes pour les femelles et d’un kilogramme pour les mâles, le poids idéal se situant à 100 g. au dessus de ces normes. Certains sujets atteignent 1300 à 1400 grammes.
Le mondain doit être court, la longueur de la pointe du bec à l’extrémité de la queue est voisine de 43 cm. pour les mâles et de 40 cm. pour les femelles.
Sa tête est petite par rapport au volume de son corps, le front arrondi et relativement proéminent, descend à angle droit sur bec. Le cou est assez court, gros et large à la base et l’attache à la tête doit être fine. La poitrine est très profonde, extraordinairement large et proéminente. C’est un pigeon calme et facile à élever. Sa productivité varie avec son poids, mais peur atteindre 10 jeunes par an voir plus.
Les différentes variétés.

 

 Les Barrés :

mondain-bleu-barre

  Les Bleus-Barrés : Ce sont ceux que l’on rencontre le plus dans les expositions. Les formes et les volumes sont bien établis dans cette couleur où l’on trouve de très larges poitrines bien bombées et des dessous rasant le sol. L’ensemble, poitrine culotte doit former un demi cercle uniforme sans cassure. Le plumage doit être d’ un beau bleu Le cou et le plastron présentent des reflets vert et violacé, le croupion est blanc. Les yeux sont oeil de coq variant du jaune au rouge intense. Les barres noires régulières s’écartent par le bas et se rejoignent sur la partie supérieure de l’aile. L’extrémité de la queue porte une bande noire de 2 cm. de large. Ils sont souvent accouplés avec des rouges cendrés barrés ou des grisons.

mondain-rouge-cendre-barre

  Les Rouges Cendrés Barrés : Nombreux également dans toutes les expositions ils sont plus difficile à réaliser, mais c’est certainement dans cette couleur que l’on trouve les plus beaux spécimens. Le plumage bleu pâle est teinté de rose, le cou et le plastron sont d’un rouge plus sombre avec des reflets roses, le croupion est blanc.
Il est déconseillé d’accoupler deux rouges cendrés barrés entre eux car la couleur rouge devient dominante, il faut mieux les accoupler avec des bleus barrés ou des grisons. La couleur du rouge cendré barré est souvent liée au sexe.
Les Grisons : Leur plumage est d’un blanc teinté de bleu et de noir très pâle, chez certains le blanc domine. Le cou et le plastron doivent être nettement dessinés, le croupion est blanc Même couleur des yeux, des barres, formes, volume……..
Les Argentés : Nous en rencontrons très peu dans les expositions, les caractéristiques sont les mêmes que pour les autres, mais la couleur du manteau doit être celle de l’argent. Il est difficile d’obtenir cette belle couleur, on la travaille en croisant des bleus barrés avec des argentés.
Les Ecaillés : Ils sont peu nombreux dans les expositions, mais ils sont souvent magnifiques , de très belles poitrines bien rondes, avec des barres bien marquées. La difficulté consiste à obtenir un écaillage uniforme, leurs yeux sont souvent d’un rouge intense.
Les défauts relatifs à ces variétés sont :
Une seule barre sur le manteau
Naissance d’une 3ième barre
Manteau nuageux ou de mauvaise couleur.

 Les unicolores :
Les blancs : ce sont les plus nombreux des unicolores.
Principales caractéristiques : œil de vesce entouré d’une fine membrane très discrète de couleur mastic, bec et blanc d’un blanc rosé. Accoupler entre sujets de même couleur il arrive que l’on observe une diminution de volume, aussi certains éleveurs n’hésitent pas à faire des croisements avec d’autres unicolores ou même avec des barrés, l’œil de coq se retrouvant rapidement. Le problème chez les blancs concerne la qualité du plumage qui doit être serré, collé au corps, alors que l’on trouve très souvent des plumages mous. C’est cette difficulté que les éleveurs de blancs doivent résoudre.
Les Rouges : Nombreux également dans les expositions, ils ont maintenant de très beaux gabarits parfois comparables aux barrés. Le rouge doit être intense, la couleur et la sous couleur du croupion et de l’anus ne doivent pas être plombées, la pigmentation rouge des plumes doit être homogène jusqu’à leur extrémité. Le bec est blanc pur, on trouve cependant souvent des becs cornés ou tachés.
Les éleveurs les travaillent par croisement avec des jaunes, avec d’autres couleurs telles que le blanc et le noir cela entraîne de nombreux problèmes : apport de plumes blanches, bec coloré , ces défauts sont ensuite difficiles à éliminer.

mondain-jaune

  Les Jaunes : En nombre plus réduit dans les championnat, leur couleur doit être d’un jaune intense, doré et net, sans être plombé, le bec très pur. Les volumes sont plus réduits que chez les autres couleurs, parfois ils manquent de volume, de dessous et de rondeur. On rencontre souvent des sujets avec des plumes blanches au croupion, à l’anus ou quelque fois sur la poitrine. Lorsque ces plumes ne sont pas trop nombreuses, l’éleveur doit « toiletter » son pigeon. C’est une couleur difficile à élever.
Quelques mondain chamois sont exposés leur couleur est d’un jaune plus sombre.

Mondain noir

  Les Noirs : Egalement en nombre restreint dans les expositions, les éleveurs éprouvent les mêmes difficultés que chez les jaunes, problèmes de forme et de volume. Leur couleur est d’un noir intense avec des reflets verts, ce que nous appelons le noir scarabée, leur bec est foncé. Les défauts rencontrés : Couleur plombée ou terne au croupion et à l’anus, plumes blanches.
Certains éleveurs accouplent les noirs avec les bleus écaillés à croupion coloré, ils obtiennent souvent des sujets de très bon volume mais attention au croupion bleuté ce qui est un défaut.
Conclusion : Les difficultés rencontrées par les éleveurs en ce moment pour obtenir un mondain « presque parfait » sont principalement les suivantes :
-Plumage plus serré, non « bouffant »
-Attache fine
-Queue courte et fine, non étagée, surtout pas en éventail, portée horizontalement dans le prolongement du dos.
-La tête et le prolongement du bec : le tête doit être petite presque ronde en rapport avec le volume du mondain, le front proéminent, assez large, non pincé ou fuyant, doit être perpendiculaire au bec. Le derrière de la tête descend régulièrement à partir de l’occiput pour affiner l’attache. On observe souvent des mondains avec le bec collé au départ du coup ce qui est très disgracieux.
Les mondains peuvent être élevés en volière ou en cage individuelle.

 

Plus d’infos:  Jack Charonnat  j.charonnat@laposte.net

ou sur le site des amis du Mondain  http://clubdesamisdumondain.jimdo.com/

 

CHAMPIONNATS REGIONAUX 2014 – 2015
RENDEZ-VOUS DANS VOS REGIONS

 

2 et 3 NOVEMBRE 2014 à Sillé Le Guillaume (72)
Championnat Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr A.LEGARE Tél: 06 03 47 36 80
Délègue Régional: Mr R.PILORGE Tél: 02 43 98 82 90

14 au  16 NOVEMBRE 2014 à Chalon sur Saône (71)
Championnat Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr DUFRAIGNE Tél: 03 85 09 15 21
Délègue Régional: Mr T.BOUET Tél: 04 71 03 14 49

22 et 23 Novembre 2014 à Valence d’Agen (82)
Organisé par la S.A.C.C.A.
Super Régional du mondain
Commissaire Général: Mr A.DUPIN Tél: 05 53 97 10 20
Délègue Régional: Mr R.BIRON Tél: 06 80 01 45 58

22 et 23 Novembre 2014 à Thouars (79)
Organisé par l’Association Thouarsaise d’Aviculture
Championnat Régional du mondain
Commissaire Général: Mr C.RABIN Tél: 05 49 68 09 53
Délègue Régional: Mr Tél:

29 et 30 NOVEMBRE 2014 à MONTLUCON (03)
Organisé par La S.A.M
Super-Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr C.AVIGNON Tél: 04 70 29 62 47
Délègue Régional: Mr T.BOUET Tél: 04 71 03 14 49

29 et 30 Novembre 2014 à
Organisé par La Société Avicole de Rhinau
Championnat Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr C.KOESSLER Tél: 06 14 25 24 26
Délègue Régional: Mr H.PECHE Tél: 03 89 71 60 82

6 et 7 DECEMBRE 2014 à BOUSSAC (23)
COUPE DE FRANCE DU MONDAIN
ORGANISE PAR LA SOCIETE D’AVICULTURE DE GUERET
Commissaire Général: Mr P.PAGENEL Tél: 06 73 90 31 70
Délègue Régional: Mr P.PAGENEL Tél: 06 73 90 31 70

12 au 14 DECEMBREBRE 2014 à CHAMBERY (73)
National S.N.C
Championnat Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr P.HUDRY Tél: 06 63 83 00 32
Délègue Régional: Mr P.MIGUET Tél: 04 50 26 47 22

 2015

10 & 11 JANVIER 2015 à AVRANCHES (50)
Organisé par L’Association Avicole de la baie du Mont St-Michel
et des ses environs
Championnat Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr C.FEUVRIER Tél: 06 07 27 94 63
Délègue Régional: Mr R.PILORGE Tél: 02 43 98 82 90

31 Janvier et 1er Février 2015 à Nogent Le Rotrou (28)
Organisé par l’Union de L’Oeuf à la Poule
Super Régional du Mondain
Commissaire Général: Mme F.GRIGNE Tél: 02 43 24 19 62
Délègue Régional: Mr G.GUILLET Tél: 01 64 22 59 79

31 Janvier et 1er Février 2015 à Saint Pourçain sur Sioule (03)
Organisé par l’Association Avicole Bourbonnaise
Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr D.BERNARD Tél: 04 70 46 60 39
Délègue Régional: Mr T.BOUET Tél: 04 71 03 14 49

7 & 8 FEVRIER 2015 à ARGENTON S/CREUSE (36)
Organisé par La S.A.I
Super-Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr B.BELLET Tél: 06 07 83 05 85
Délègue Régional: Mr R. JAUNEAU Tél.02 54 96 50 10

14 et 15 Février 2015 à Guingamp (22)
organisé par l’Entente Avicole des Côtes d’Armor
Extra Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr A.MAHE Tél: 06 96 73 53 09
Délègue Régional: Mr JC.CABERET Tél: 02 96 74 96 38

21 et 22 Février 2015 à Angoulème (16)
Organisé par la Société d’Aviculture
Super Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr J.REBERAT Tél: 05 45 65 72 29
Délègue Régional: Mr J. REBERAT Tél.05 45 65 72 29

21 et 22 Février 2015 à Baraqueville (12)
Organisé par la Société Avicole du Rouergue
Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr Paul Sarret Tél: 05 65 71 94 14
Délègue Régional: Mr R. Biron Tél.06 80 01 45 58

13 au 15 Mars 2015 à Feurs (42)
Organisé par les Amis de la Basse Cour de Feurs
Régional du Mondain
Commissaire Général: Me. C. Dupin Tél: 04 77 28 66 23
Délègue Régional: Mr T. Bouet 04 71 03 14 49

5 & 6 Avril 2015 à Quimper (29)
Organisé par L’Association Bretonne d’Aviculture
Régional du Mondain
Commissaire Général: Mr J.LE GOFF Tél: 02 98 59 57 03
Délègue Régional: Mr A.ROSNARHO Tél: 02 97 66 79 25

LES 14 et 15 Mars 2015 à La Ferté Beauharnais
organisé par la Basse Cour du Loir et Cher
Super Régional du Mondain
Prix Spécial de 50 euros au meilleur Mondain
à l’occasion du 10èmè anniversaire de la société
Commissaire Général: Mr C.GUILLAUME Tél: 02 54 46 10 32
Délègue Régional: Mr R JAUNEAU Tél. 02 54 96 50 10

 

945422_109060739304716_593847898_nContacter l’auteur de cet article


Le 18ème Festival de la Photo de Montier (52)

 

A Montier en Der les 20,21,22 et 23 novembre 2014

Le 18ème Festival de Photo de Montier, avec plus de 2000 photos exposées et 42 000 visiteurs en 4 jours, est le rendez-vous incontournable de rencontres et d’échanges des photographes amateurs et professionnels, des amoureux de photo et de nature.

Pour la 18ème édition , le festival de la photo vous propose:
De grandes expositions originales sur la biodiversité du passé, présent, et futur, les félins, les îles
De grandes conférences :Yves COPPENS, Gilles BOEUF, Jean-Sébastien MEYER, UICN
100 mini-forums
Un pole unique de matériel photo et optique
Une libraire nature avec plus de 12 000 références
Le festival accueille :
Un parrain scientifique : Russell Alan MITTERMEIER (USA)
Un parrain photographe : Steve WINTER (USA)
Une marraine de « Vision libre » : Julie DE WAROQUIER
Des invités d’honneur étrangers : Lynn SCHOOLER (USA), Rosamund KIDMANN COX (OK)
Des invités d’honneur français : Laurent GESLIN , Pierre GLEIZES
Des compères du festival : Pôles Action (Catherine et Pierre MARION), Cyril RUSSO, Michel DENIS-HUOT, Stéphane HETTE

J’ai le plaisir de vous annoncer que Jean Philippe notre  ami  photographe animalier sera à Montier en Der au cours du  deuxième festival mondial animalier   http://www.festiphoto-montier.org/
Le site perso de Jean Philippe ici http://fotaniflo.jimdo.com/

945422_109060739304716_593847898_nContacter l’auteur de cet article


Les 24 et 25 Janvier 2015, rendez-vous à Bruille Saint Amand (59)

 

l’Association Avicole du Hainaut  (A.A.H.) TRITH-SAINT-LEGER organise sa 20 ème EXPOSITION FRANCO BELGE D’AVICULTURE Les 24 et 25 Janvier 2015

Salle polyvalente à BRUILLE SAINT AMAND (rue des Écoles)

 

L’association avicole du Hainaut fêtera dignement son vingtième anniversaire en offrant des cages gratuites par éleveur exposant selon la quantité d’animaux enlogés.  Pour sa 20ème exposition  en 2015, La société offre des cages gratuites:

5 cages payantes = 2 cages gratuites en plus

-10 cages payantes= 4 cages gratuites en plus

15 cages payantes = 6 cages gratuites en plus

20 cages payantes= 8 cages gratuites en plus . Inscription maximum de 28 cages dont les gratuites.

 

 

 

 

 

 

 

  Le Président de l’A.A.H Roland  Delvigne  vous souhaite d’ores et déjà de Joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous avec toute son équipe les 24 et  25 janvier 2015.

 

 

 

Vous désirez participer à cette exposition avicole:

Règlement de l’exposition 2015   ici                Décompte des inscriptions ici                 liste des animaux inscrits
liste des récompenses 2015

945422_109060739304716_593847898_nContacter l’auteur de cet article