La grande famille des Faisans argentés et faisans bleus

 

J’ai choisi de vous  parler plus précisément d’un groupe important de Gallinacés…

 

apparentés aux faisans, qui comprend six genres  regroupés en un seul (Lophura): Faisans argentés, Faisans bleus Houpppifer, Lophures, Faisans prélats et Faisans de Bulwer.

Ces oiseaux font connaître les limites de leur territoire par des bruissements d’ailes sonores.

Lors de la parade nuptiale, le mâle marche autour de la femelle avec les caroncules faciales (qui sont rouges ou bleues) dilatées, la queue dressée verticalement et étalée, laissant pendre celle de ses ailes qui est tourné vers la poule et poussant en même temps des grognements et des gloussements.


Faisan leucomèle-coq-Lophura leucomelanos-Kalij Pheasant
Faisan leucomèle-poule–Lophura leucomelanos-Kalij Pheasant.

Les deux sexes des Faisans argentés (genre Gennaeus) portent une huppe de longues plumes minces, dépassant la nuque.
Deux espèces:  Image 1: Faisan leucomèle (Gennaeus leucomelanos) neuf sous espèces répandues dans les forêts broussailleuses jusqu’à une altitude de 3350 mètres; monogame, poussins guidés par les deux parents, semble-t-il.

 

2em Faisan argenté (Gennaeus nycthemerus) treize sous-espèces répandues dans les forêts de montagnes , dans les bosquets de bambous, les jungles de broussailles et de fougères jusqu’à une altitude de 2100 mètres.
Pendant la période de reproduction le mâle est accompagné de plusieurs femelles.Les deux espèces citées ici s’hybrident aux limites de leurs aires de distribution.
Le Faisan argenté de la Chine méridionale (Gennaeus nycthemerus nycthemerus) est sans doute le Faisan le plus connu de ce groupe.
Depuis longtemps, il est domestiqué en Asie orientale.
Il était déjà célébré par les poètes et les peintres il y a 5000 ans.

En ce qui concerne la reproduction:
A l’état sauvage ces oiseaux vivent en groupe durant la saison froide.Au printemps les mâles luttent avec acharnement pour conquérir leur territoire que-contrairement au Faisan leucomèle- ils habitent avec plusieurs femelles.
La période de reproduction dure de fin avril à début mai, la femelle creuse alors un simple trou pour établir son nid et couve six à huit œufs de couleur isabelle rosé durant vingt-cinq jours.

Les jeunes femelles sont en état de reproduire dès l’âge d’un an, tandis que les jeunes mâles ne revêtent leur livrée nuptiale et n’atteignent leur maturité sexuelle qu’à la fin de leur deuxième année (donc un an plus tard que leur proche parent le Faisan leucomèle)

Le Faisan argenté n’est arrivé en Europe qu’au cours du dix septième siècle.

Sa résistance aux intempéries et la facilité que présente son élevage le recommandent comme oiseau de parc ou de volière.
Malheureusement, les coqs sont très asociales, ils tyrannisent parfois d’autres volailles et vont (parfois jusqu’à attaquer l’homme).

« J’élève ce genre de faisan depuis dix ans et personnellement je n’ai jamais « été-attaqué- » par un mâle de Faisan argenté. Cette agressivité, si elle existe  … dépend à mon avis du biotope de la volière et de la fréquence de la présence du soigneur dans la volière. »

 

Les Faisans bleus (genre Hierophasis) se distinguent des Faisans argentés par leur queue plus courte et d’aspect plus large,  ainsi que par une huppe courte et érectile.

Il existe trois espèces:

le Faisan de Swinhoe (Hierophasis swinhoii) l’un des plus beaux faisans de volières avec de magnifiques reflets bleus et verts.

Faisan de Swinhoe (Hierophasis swinhoii)
Faisan de Swinhoe (Hierophasis swinhoii)
Faisan de Swinhoe (poule)
Poule faisane de Swinhoe

le Faisan d’ Edwards (Hierophasis edwardsi)

Faisan de Swinhoe (Hierophasis swinhoii)
le Faisan d’ Edwards (Hierophasis edwards)

Le Faisan impérial (Lophura × imperialis)
Le Faisan impérial (Lophura  imperialis)

le Faisan impérial (Hierophasis impérialis), fût  découvert en 1923 par l’ornithologue français Jean Théodore Delacour


Les Faisans primitifs du genre Houppifer n’ont pas de huppe.

Faisan de Salvadori Lophura inornata
Faisan de Salvadori Lophura inornatus

1- Faisan de Salvadori (Houppifer inornatus)

mâle de couleur noir -bleu, femelle de couleur brune, deux sous espèces répandues dans les forêts montagneuses de Sumatra, à des altitudes comprises en 600 et 2000 mètres. Faisan à queue rousse (Houppifer erythrophtalmus) habitant les vallées chaudes et humides mâle et femelle généralement bleu-noir et ergotés.

Le mâle a la queue jaune cannelle clair, tandis que celle de la femelle est noire.Les femelles ont la réputation d’être querelleuses et de se combattre en se servant de leurs ergots.

Les Lophures (genre Lophura) aussi bien mâles que femelles, portent une huppe courte et épaisse garnie de plumes rigides, dont le rachis est dénudé à la base et dont la pointe présente des vexilles en forme de spatule.
La peau de la face est est élastique, d’un bleu cobalt brillant chez les mâles.
Une espèce comprenant plusieurs sous-espèces, dont le Faisan de Vieillot (Lophura ignita rufa)
Le Faisan prélat (Diardigallus diardi) peut être considéré comme un Lophure s’écartant de la forme du type, le mâle porte des caroncules faciales rouges sur sa tête se balance une touffe de plumes portées par des rachis dénudés.
Les Faisans prélats n’habitent pas exclusivement les forêts , mais vivent aussi dans les jungles broussailleuses épaisses.l’incubation de cinq à huit œufs de couleur isabelle dure vingt-trois jours.
Ces splendides oiseaux sont appréciés dans les volières privées ils peuvent picorer en compagnie des volailles domestiques.


Un grand merci à Loic de La Rancheraye pour sa participation photographique


Glossaire:

Jean Delacour: Jean Delacour est un ornithologue franco-américain, né le 26 septembre 1890 à Paris 1ᵉʳ et mort le 5 novembre 1985 à Los Angeles

Vexilles: Ensemble des barbes situées du même côté du rachis d’une plume d’oiseau, formant, du fait de la fixation de ces barbes entre elles par les crochets de leurs barbules.

Caroncules faciales: Excroissances charnues, souvent de couleur vive qui ornent la tête